11 conseils pour booster son mental et sa confiance

11 conseils pour booster son mental et sa confiance

1611
0
<<<
>>>

Vous manquez de confiance en vous et cela vous mine ? Rassurez-vous, l’estime de soi n’est pas figée dans le temps. Il est donc tout à fait possible de changer votre perception de vous-même.

En pratique, reprendre confiance ne dépend que d’une seule chose : vous-même ! Inutile donc de blâmer la terre entière ou d’attendre que la situation évolue passivement. Pharma GDD vous propose plutôt de passer à l’action en suivant sa méthode en 11 étapes. Prêt ? Partez !

1-    Faire un bilan

Avant toutes choses, il est important que vous preniez rendez-vous avec vous-même pour faire le point. Prenez un papier et un crayon et notez tout ce qui vous passe par la tête lorsque vous pensez à vous et à votre vie : vos qualités, vos fiertés, vos envies, mais aussi vos défauts et vos échecs passés. Chaque point, positif ou négatif, va vous permettre de dresser le bilan et d’avancer.

  • Vos qualités :il peut s’agir de compétences, de qualités humaines ou physiques. Dans un premier temps, focalisez-vous sur les traits de votre personnalité et de votre apparence que vous aimez le plus, puis affinez votre liste en y notant tous les petits détails (même le plus insignifiant) que vous appréciez chez vous. Si vous n’y parvenez pas, faites-vous aider d’un proche. Vous verrez, un regard extérieur et bienveillant sera beaucoup plus objectif !
  • Vos fiertés :il s’agit d’inscrire tous les évènements ou actions qui vous ont un jour rendu fier de vous. Vous prendrez ainsi conscience de tous vos accomplissements et réussites.
  • Vos envies :quels sont vos objectifs à court, moyen et long terme ? Où vous voyez-vous dans 2, 5 et 10 ans ? Répondez à ces questions simplement sans prendre en compte les contraintes matérielles qui pourraient vous empêcher d’atteindre ces objectifs.
  • Vos défauts :ne soyez pas trop dur avec vous-même, mais notez de façon objective vos principaux défauts. Puis prenez une décision : « Je les accepte ? Ou je décide d’y mettre un terme ? ». Peu importe votre choix, cette liste va vous permettre d’assumer ou de remédier à vos failles, et donc de gagner en confiance.
  • Vos échecs passés :comprendre ses erreurs et les accepter est une étape importante pour avancer. En face de chaque échec, notez vos réponses aux questions suivantes : qu’est-ce que j’ai appris ? Et qu’est-ce que je ferai autrement aujourd’hui ?

 

2- Reconnaitre ses qualités

Il est essentiel d’apprendre à vous faire confiance et surtout de croire en vos capacités. Pour cela, vous devez vous connaître et vous poser les bonnes questions. Quels sont vos points forts et vos points faibles ? Vous avez des compétences, que pourriez-vous faire pour les développer davantage ? Cessez autant que possible les remarques négatives : « je n’y arriverai jamais », « je suis nulle ». Il faut accepter que l’on ne puisse pas être bon dans tout. Cette notion d’acceptation de soi est centrale. La plupart des personnes doutent d’elles… Et quand on leur fait des compliments, ils se demandent s’ils sont à la hauteur. Sortez de la comparaison : il faut se dégager des comparaisons et compétitions sociales… Il y a des moments où on est en compétition avec d’autres, et des moments où on ne l’est pas où on avance simplement dans sa vie.

Se voir avec bienveillance. On ne dirait pas à un ami : “Tu es bête !” Alors pourquoi se le dire à soi-même ? Il faut bien sûr tenter d’atteindre nos objectifs, et digérer nos échecs, mais surtout se voir avec respect et bienveillance – et se parler comme on parlerait à un ami.

 

3-    Passer à l’action

Vous y voyez plus clair ? Alors il est temps de passer à l’action ! Ne repoussez pas à plus tard ce que vous pouvez faire dès aujourd’hui et n’ayez pas peur de prendre des risques. Vos objectifs en tête, vous êtes prêt à aller de l’avant et à accomplir de grandes choses. En pratique, il suffit de prendre l’habitude de découper ses gros objectifs en plusieurs petits pour les atteindre. Avancez pas-à-pas et récompensez-vous à chaque étape, cela vous permettra pour prendre conscience de votre progression.

Surtout, donnez-vous les moyens de réussir et soyez indulgent envers vous-même.

4-    Se féliciter chaque jour

Pour booster votre confiance en vous, prenez l’habitude de vous répéter des phrases positives chaque jour.

Chaque matin, faites le plein d’ondes positives en imaginant ce que ce jour vous réserve. Si votre journée ne vous paraît pas motivante, provoquez vous-même la chance de la rendre meilleure. Envoyer un texto à un vieil ami, appeler un proche, prendre un bain, lire un livre, écouter de la musique, sourire à un étranger dans la rue … Il existe de nombreuses façons de rendre cette journée plus belle !

Chaque soir, dressez le bilan de ce que vous avez fait et revivez mentalement les bons moments. Si la journée n’a pas été bonne, essayez tout de même de trouver un petit point positif (le sourire d’un inconnu dans le métro, le bon café que vous avez bu le matin, le compliment d’un collègue …) et lisez des citations inspirantes pour retrouver le moral.

5-    Passer du temps avec ses proches

Exprimer ses sentiments et partager avec ses proches est sûrement l’un des meilleurs remèdes contre le manque de confiance en soi. Rien de tel que de savoir que l’on peut compter sur des êtres chers et que l’on est apprécié pour ce que l’on est.

Pour recharger les batteries, pensez à organiser des moments en famille et entre ami(e)s une fois par semaine au minimum. Une soirée en amoureux, un dîner en famille, une soirée au téléphone avec un ami qui habite loin, une activité avec ses enfants, … Toutes les occasions sont bonnes !

6-    Essayer la méditation

La méditation a bien des avantages. Elle aide à se sentir mieux, à être moins stressé et à se reconnecter avec ses émotions.

Méditer peut sembler être une pratique assez mystérieuse lorsque l’on n’en a pas l’habitude, mais avec le temps vous apprendrez à apprécier ces quelques minutes de calme dans la journée.

Pour débuter en méditation :

  • Accordez-vous au moins 15 minutes de calme et asseyez-vous confortablement.
  • Fermez les yeux et concentrez-vous sur votre respiration.
  • Chassez de votre esprit les pensées négatives et remplacez-les par des images bienveillantes.
  • Laissez votre esprit et votre imagination se libérer.

7-    Faire du sport

Ne dit-on pas un « esprit sain dans un corps sain » ? C’est tout à fait vrai. Pour apprendre à vous aimer vous-même, il est important que vous preniez soin de vous et de votre santé.

Faire du sport a de nombreux effets positifs sur le mental : il aide à se sentir plus libre, à prendre conscience de son corps et à réguler son niveau de stress. En outre, le simple fait de voir sa silhouette se tonifier peut aussi aider à avoir une bonne image de soi.

8-    Prendre soin de soi

N’avez-vous jamais remarqué qu’une nouvelle coupe de cheveux ou une jolie tenue peut changer la perception que nous avons de nous-même ? En effet, sur le même principe que le sport, s’occuper de son apparence améliore l’estime de soi.

Quelques pistes pour soigner son apparence :

  • Manger équilibré ;
  • Boire beaucoup d’eau;
  • Faire un masque capillaire ;
  • Réaliser un gommage corporel ;
  • Prendre le temps de bien se maquiller ;
  • Porter une tenue qui flatte la silhouette ;
  • Prendre rendez-vous chez le coiffeur ;
  • Réaliser une jolie manucure ;

 

En somme, devenez la meilleure version de vous-même et apprenez à aimer la personne que vous êtes (autant mentalement que physiquement).

9- Se sentir bien dans ses « baskets »

Selon une enquête britannique réalisée en 2015, porter du noir donne l’impression d’être plus intelligent, plus attirant et plus sûr de soi. Même constat pour le rouge, qui arrive en seconde position. Et n’oubliez pas de mettre quelques fragrances de votre parfum préféré : une étude de 2011 a révélé que 90 % des femmes se sentent plus en confiance lorsqu’elles portent du parfum que lorsqu’elles n’en portent pas.

10-    Rencontrer de nouvelles personnes

Échanger avec de nouvelles personnes est toujours une expérience enrichissante. Mais lorsque l’on manque de confiance en soi, s’ouvrir aux autres peut sembler difficile.

Notre conseil : acceptez les opportunités qui s’offrent à vous et n’ayez pas peur d’être critiqué. Un ami vous propose de rencontrer ses colocataires ? Un collègue vous invite à déjeuner ? Foncez ! Qui sait, certaines de ces nouvelles rencontres pourraient même devenir des ami(e)s ?

11-  Tester l’affirmation de soi

Pendant un coup de blues, essayez de vous rappeler à voix haute à quel point vous êtes intelligent et important. Selon une étude publiée en 2015 dans le Personality and Social Psychology Bulletinl’affirmation de soi peut calmer vos nerfs, vous aider à augmenter votre confiance et améliorer votre productivité au travail. Chaque fois que vous avez de faibles attentes en matière de performance, vous avez tendance à vous enfoncer et à répondre à ces faibles attentes. L’affirmation de soi est un moyen de neutraliser cette menace. Pour aller un peu plus loin, n’hésitez pas à jurer (un peu). Ce serait un excellent moyen de libérer ces émotions et soulager la douleur physique et émotionnelle.

Besoin d’un coup de pouce ?

Avoir confiance en soi est un chemin semé d’embûches et parfois long. Cette démarche ne peut venir que de vous, mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas vous faire aider. Vos proches, bien sûr, peuvent être d’un grand soutien, tout comme des professionnels de santé (psychologues, psychothérapeutes, …).

En pharmacie, vous trouverez aussi des solutions capables de soutenir vos efforts personnels, comme les élixirs floraux. Destinées à restaurer la confiance en soi, les Fleurs de Bach « mimulus », « larch » ou « gentian » peuvent vous aider.

Si vous êtes sujets au stress en prenant la parole en public par exemple, certaines huiles essentielles (Roller stress Puressentiel) ou la prise de compléments alimentaires anti-stress peuvent aussi être d’un grand secours.

Laissez votre commentaire