7 astuces anti-ronflement

7 astuces anti-ronflement

703
0
<<<
>>>

ronflement astucesSi vous êtes un gros ronfleur, il est probable que vous ayez déjà subi les foudres de vos proches, en particulier de votre conjoint. Résultat : ni vous, ni eux n’arrivez à trouver le sommeil. Quelques astuces peuvent vous aider à retrouver des nuits sereines.

 

Surveillez votre rythme de sommeil

“Je ronfle, car je dors profondément” est une idée bien reçue des ronfleurs. Pourtant, c’est faux. Le ronflement est souvent plus sévère dans les phases de sommeil léger. Il peut d’ailleurs s’agir d’un signe d’un sommeil de mauvaise qualité. Pour lutter contre les ronflements : couchez-vous à une heure régulière dans une pièce fraîche, obscure et silencieuse. Choisissez aussi une literie adaptée à votre morphologie et adoptez une routine avant votre coucher : couper votre téléphone, boire une tisane, lire un bouquin… Autant de rituels qui peuvent vous aider à vous détendre.

Changez de position

Dormir sur le côté permet de respirer par le nez et non par la bouche : c’est donc la position privilégiée pour éviter de ronfler. Côté literie, évitez de dormir à plat ou d’accumuler les oreillers. L’idéal : surélevez légèrement votre tête, avec un oreiller ni trop plat, ni trop moelleux, pour ouvrir les voies respiratoires et faciliter la respiration.

Faites un grand ménage

La poussière et les allergènes présents dans votre chambre à coucher peuvent également être des facteurs contribuant au ronflement. Pensez à changer régulièrement votre linge de lit et à aérer votre chambre au minimum 10 minutes par jour.

Adaptez votre hygiène alimentaire

Avant de vous coucher, évitez les aliments riches en calories, qui provoquent un reflux gastro-œsophagien qui perturbe la qualité du sommeil. Au dîner, privilégiez les repas légers et les aliments faciles à digérer.

Contrôlez votre poids

Même si tous les ronfleurs ne sont pas en surpoids, l’excès de poids est généralement étroitement lié au ronflement. Il peut donc être nécessaire de perdre quelques kilos. Pour cela, pas de solution miracle : la pratique d’une activité sportive associée à une alimentation équilibrée reste le meilleur moyen de retrouver la ligne.

Exercez votre langue et votre gorge

Pratiquer des exercices de la langue ou de la gorge est un moyen efficace de réduire ou de stopper les ronflements. Ces exercices permettent de renforcer les muscles de l’appareil respiratoire supérieur. Certaines d’entre eux sont tellement simples, qu’ils peuvent aisément trouver leur place dans votre quotidien (sous la douche, en préparant un bon repas, en promenant le chien…) :

  • Répétez chaque voyelle à haute voix pendant 3 minutes plusieurs fois par jour.
  • Tendez vos lèvres durant 10 secondes comme pour déposer un baiser appuyé. Répétez le mouvement plusieurs fois.
  • Placez le bout de votre langue derrière vos dents supérieures avant. Faites glisser votre langue vers l’arrière pendant 3 minutes par jour.

L’arrêt du tabac sera aussi un facteur favorable, car ce dernier congestionne le nez, ce qui entraîne une respiration par la bouche et donc, des ronflements.

Testez des remèdes de grand-mères

Dans la vie quotidienne, les astuces de nos grand-mères nous sauvent régulièrement la mise. Pour les ronflements aussi, nos mamies nous réservent quelques secrets :

  • Pour calmer une gorge irritée et les ronflements, prenez une cuillère à café d’huile d’olive avant de vous coucher. Il s’agit d’un lubrifiant naturel.
  • Buvez une infusion d’eucalyptus tous les jours : cette plante possède des propriétés décongestionnantes qui empêchent le ronflement en dégageant les voies respiratoires et les muqueuses. L’infusion de camomille est généralement connue par nos grand-mères pour retrouver des nuits paisibles. Grâce à ses pouvoirs calmants, la camomille est idéale pour lutter contre les troubles du sommeil.
  • Utilisez l’huile essentielle de lavande en diffusion pour créer un environnement propice à l’endormissement, en respectant les précautions d’emploi habituelles.

En complément, des dispositifs disponibles en pharmacie (pastilles, sprays, bandelettes…) peuvent vous aider à stopper vos ronflements.

Lorsque toutes ces solutions ne suffisent pas, il est nécessaire de consulter votre médecin. Le ronflement pouvant être le signe d’un problème d’apnée du sommeil.

Laissez votre commentaire