Absence de rapports sexuels : les conséquences

Absence de rapports sexuels : les conséquences

838
0
<<<
>>>

absence de rapportsLes bienfaits de la sexualité sur le bien-être, l’humeur et la santé sont connus. À l’inverse, les effets liés à l’absence de rapports le sont moins.

Qu’elle soit due à une situation de célibat prolongé, à un souhait personnel ou encore à une baisse de libido, nous avons décrypté les conséquences de l’abstinence sexuelle.

Abstinence : la santé en danger ?

La privation entraîne une baisse de l’activité physique : le sexe étant l’un des meilleurs exercices cardiovasculaires. Or, c’est bien connu, l’exercice est bénéfique pour le cœur et diminue le risque de souffrir d’un infarctus.

En outre, l’abstinence, lorsqu’elle n’est pas volontaire, provoque de la frustration et par conséquent du stress. De même, le sexe est un libérateur d’endorphines. Ces hormones sont naturellement produites par le cerveau et provoquent un sentiment de bonheur. Se priver de sexe revient à limiter la libération de ces hormones et donc à s’exposer à des risques plus élevés de déprime.

Le manque de sexe peut également affecter le sommeil. Durant l’acte sexuel, le corps produit en effet des hormones (prolactine, mélatonine, ocytocine) qui améliorent la qualité du sommeil.

Enfin, l’absence de rapports peut entraîner une baisse de l’estime personnelle, un climat de tension et d’insécurité au sein du couple ou encore un dysfonctionnement érectile pour l’homme.

Les solutions

Lorsque l’abstinence n’est pas volontaire, elle est souvent due à une baisse de la libido. Pour en venir à bout, la communication au sein du couple est primordiale, car il est important d’en identifier les raisons. Aussi, stimulants sexuels, lubrifiants, gels intimes et huiles de massage peuvent aider à alimenter le désir.

 A lire aussi : Libido : quand ça ne tourne pas rond

Sexualité et stérilet : est-ce que ça fait mal ?

Laissez votre commentaire