Ados : quelle alimentation ?

Ados : quelle alimentation ?

775
0
<<<
>>>

Alimentation adosPression sociale, crise identitaire et tentations des aliments-plaisirs viennent perturber l’alimentation de votre enfant durant l’adolescence. Pourtant, en pleine croissance, c’est le moment où ses besoins nutritionnels sont décuplés.

Une alimentation équilibrée pour éviter les carences

Il est important de proposer à votre ado une alimentation variée. Elle doit être riche en légumes verts, en fruits et en protéines.

Parce que votre adolescent est en pleine croissance, son apport en calcium doit être contrôlé, afin d’éviter tout risque d’ostéoporose lors de la constitution de son capital osseux. Un ado doit consommer environ 1200mg de calcium par jour soit l’équivalent de 2 yaourts, 30g d’emmental, 250mL de lait et 300g de fromage blanc. En cas de carences, des compléments alimentaires peuvent être donnés à l’adolescent. Si besoin, un médecin pourra lui prescrire la prise de médicaments.

Outre le calcium, l’apport en fer et en folates doit être surveillé, notamment chez l’adolescente. Parce que les filles ont davantage tendance à se restreindre durant l’adolescence, il est important de leur proposer régulièrement de la viande rouge, des légumineuses ou des légumes verts pour leur éviter des carences.

Des proportions adaptées à son poids, à sa taille et à son activité physique

Les besoins nutritionnels de votre ado sont proportionnels à son poids et à sa taille : votre ado ne peut pas conserver les mêmes proportions que durant son enfance. Parce qu’il grandit vite, l’évolution de son poids et de sa taille doit être contrôlée régulièrement. Son activité physique peut également augmenter ses besoins énergétiques.

Son environnement social influence son assiette

Durant l’adolescence, votre enfant est en pleine quête d’identité. Sa construction passe par l’apprivoisement de son environnement. L’effet de groupe, à l’école par exemple, peut lui imposer de nouveaux comportements alimentaires : grignotage, fast-food, sauts de repas… Pour compenser, à la maison, il doit retrouver une alimentation équilibrée et variée. Votre propre alimentation doit lui servir de modèle pour qu’il puisse adopter les bons comportements lors de son passage à l’âge adulte.

La pression sociale peut conduire les adolescents à des troubles du comportement alimentaire (boulimie, anorexie,…) : une vigilance particulière doit leur être accordée, notamment aux jeunes filles, qui se plaignent plus souvent de leurs rondeurs. Un accompagnement physique et psychologique, par un médecin, peut être nécessaire.

Laissez votre commentaire