Alcool : quels effets sur la sexualité ?

Alcool : quels effets sur la sexualité ?

396
0
<<<
>>>

alcool sexualité

C’est un fait largement répandu : les effets enivrants de l’alcool modifient le comportement sexuel. Et si l’on a tendance à penser que quelques verres vont lever la gêne d’un premier rendez-vous, les risques d’une consommation excessive sur la sexualité sont moins connus.

L’alcool lève les inhibitions …

À faible dose, l’alcool peut effectivement désinhiber les comportements et procurer un sentiment de détente : les envies sexuelles peuvent ainsi se décupler. Chez la femme, l’alcool augmente le taux de testostérone, une hormone qui joue un rôle important lors de l’activité sexuelle.

… mais réduit la performance

En revanche, bien que l’alcool puisse susciter le désir, il diminue aussi la performance même à petite dose. Ainsi, les hommes peuvent ressentir des difficultés à avoir ou maintenir une érection ou même à éjaculer.

Les risques d’une consommation excessive à court terme

Si ces risques sont rares après quelques verres, ils le sont bien davantage lors d’une consommation excessive. D’autant que dans ce cas, les femmes peuvent aussi perdre leur appétit sexuel et que les orgasmes sont moins intenses. L’alcool empêchant la lubrification normale du vagin, les rapports peuvent aussi devenir plus douloureux.

En grande quantité, l’alcool peut également  fortement désinhiber une personne : dans ces circonstances, incapable de se contrôler, ses actes et ses paroles peuvent largement dépassés ses intentions et aboutir à des situations parfois dramatiques (violence, agressions, abus sexuel, …).

A lire aussi : Alcool + Caféine = Cocaïne ?

À long terme

Lorsque cette consommation excessive s’installe dans le temps, d’autres risques apparaissent :

  • Chez l’homme, il est fréquent que des troubles sexuels se manifestent (difficultés à l’érection, impuissance, incapacité à jouir, …)
  • Chez la femme, les orgasmes sont beaucoup plus faibles voire disparaissent.
  • Sur le long terme, l’alcool altère aussi le taux de fertilité des hommes et des femmes.

L’abus d’alcool étant dangereux pour la santé, mieux vaut éviter de consommer de l’alcool comme un rituel érotique qui pourrait avoir des conséquences dramatiques pour vous et votre partenaire.

A lire aussi : Absence de rapports sexuels : les conséquences

Laissez votre commentaire