Allaitement, expression du lait, sevrage : comment s’y prendre ?

Allaitement, expression du lait, sevrage : comment s’y prendre ?

1757
0
<<<
>>>

Recommandé par la majorité des médecins, l’allaitement n’est pourtant pas facile à suivre pour toutes les mamans. Travail, fatigue, lait insuffisant… les raisons sont nombreuses, mais il peut aussi s’agir d’une appréhension, de la peur de mal faire. Voici donc quelques conseils.

Allaitement : quels bénéfices ?

AllaitementLe lait maternel correspond aux besoins nutritionnels du bébé, puisque sa composition évolue avec son âge, pour répondre au mieux à ses attentes. Il aide à protéger bébé avant que son système immunitaire soit efficace, le protège de certaines infections et participe à la formation de la flore intestinale. Bien entendu, dans certains cas, le lait maternel peut être contre-indiqué : VIH, infections, cancer…

Si la maman a la volonté d’allaiter mais ne sait comment s’y prendre : demander conseil à la maternité sera d’une grande d’aide. Quels conseils et gestes de démonstration suffisent généralement pour rassurer la mère et mettre en marche le processus d’allaitement. Au cours de la période d’allaitement, il est nécessaire de s’assurer que le bébé prend du poids régulièrement.

Pour tout savoir sur l’allaitement de bébé, n’hésitez pas à consulter Allaiter son enfant.

Tirer son lait : les bons gestes

Qu’il s’agisse d’un engorgement, d’un bébé peu gourmand ou d’un début de sevrage, de  nombreuses femmes sont amenées à « exprimer » leur lait (c’est le terme exact) pendant l’allaitement, à l’aide d’un tire-lait. De même, lors de la reprise du travail par exemple, la conservation du lait est nécessaire pour que bébé puisse se nourrir du lait maternel même en l’absence de la maman.

Du point de vue pratique, il existe des coussinets d’allaitement qui permettent d’absorber les perte de lait entre les tétées, pour éviter les auréoles sur le chemisier.

Pour s’y prendre correctement, efficacement et sans douleur, et pour conserver correctement le lait maternel, c’est par ici : Allaitement : tirer et conserver son lait.

Le sevrage de bébé : comment le réaliser en douceur ?

Il n’y a pas de délai limite en matière de sevrage. Généralement, la mère et l’enfant doivent être prêts mais il se peut qu’un événement accélère l’arrivée du sevrage. Dans l’idéal, il convient de s’y prendre 1 mois avant la date à laquelle on souhaite que l’enfant ne soit plus allaité pour ajouter par étape l’utilisation du biberon. Pour connaître les différentes étapes du sevrage : Sevrer son enfant.

Le sevrage peut se faire en même temps que la diversification, l’essentiel, si possible, étant de choisir une période calme pour le bébé (pas de maladie, de poussée dentaire, de déménagement ou de déplacements fréquents, par exemple).

Dans tous les cas, qu’il s’agisse d’allaiter ou de sevrer son enfant, pas de pression inutile : écouter son corps, son enfant et ses désirs permet de passer sans encombre, et avec plaisir, les premiers mois de la vie de bébé.

A lire aussi dans la catégorie « Bébé et maman » :
La toilette de bébé, un moment de partage
Changer la couche de bébé : les bons gestes
A chaque enfant, sa couche

Laissez votre commentaire