Allergies : faut-il se fier aux labels ?

Allergies : faut-il se fier aux labels ?

423
0
<<<
>>>

allergie-labelsLorsque l’on souffre d’allergie(s), faire ses courses peut s’avérer être un véritable casse-tête. La liste des ingrédients d’un produit est souvent mentionnée en très petit sur les emballages, et parfois avec des abréviations incompréhensibles. La solution la plus simple paraît être le choix de produits portant la mention « sans allergènes », au moins pour les cosmétiques. Mais ce n’est pas forcément une évidence : cette mention garantit l’absence de 26 substances parfumantes allergènes épinglées par l’Union européenne*, mais d’autres allergènes peuvent être présents. Mieux vaut donc être très vigilants.

Pour vous faciliter la vie, les labels anti-allergiques restent la meilleure façon de vous assurer de la bonne tolérance d’un produit. Ils figurent sur les emballages des produits d’entretien, des cosmétiques ou encore des produits alimentaires. Chacun d’eux répond à des exigences strictes, mais, vous allez le voir, tous ne se valent pas.

Décryptage des principaux labels anti-allergiques en France.

Le label anti-allergique AFPRAL

Le label AFPRAL a été mis au point par l’Association pour la Prévention des Allergies, composée de patients allergiques, qui souhaite que le consommateur puisse facilement s’y retrouver dans le dédale des offres commerciales. Il concerne des cosmétiques, des produits alimentaires, des aspirateurs avec filtre HEPA (Haute Efficacité pour les Particules d’Air) et un purificateur d’air.

Pour les cosmétiques, il garantit l’absence des 26 substances allergisantes ainsi que des MIT (la méthyl-isothiazoline et les isothiazolines), des conservateurs pouvant provoquer des allergies sur la peau.

Pour les produits alimentaires, l’Association pour la Prévention des Allergies appose son label sur les produits dont les fabricants ont vérifié l’absence des allergènes annoncés sur les emballages.

Concernant les aspirateurs et le purificateur d’air, des tests sont réalisés pour s’assurer de leur efficacité à retenir les poussières, les acariens et les poils d’animaux.

Le label « Transparence contrôlée sur Eassafe »

Le label anti-allergique « Transparence contrôlée sur Eassafe » a été lancé il y a peu de temps par l’Association de Recherche Clinique en Allergologie et en Asthmologie en partenariat avec l’application mobile Eassafe.

Créée par des médecins, cette appli permet de scanner le code-barres d’un produit afin de savoir s’il contient la ou les substances responsables de l’allergie. Concrètement, il suffit de renseigner son ou ses allergies pour que l’application nous renseigne sur la possible utilisation ou consommation d’un produit.

Pour l’heure, 35 000 produits cosmétiques et alimentaires ont déjà été recensés par l’application. Lorsque le label « Transparence contrôlée sur Eassafe » figure sur un emballage, il garantit que la liste des ingrédients a bien été enregistrée par l’application. Pratique et dans l’air du temps !

Le label anti-allergique « Allergènes contrôlés »

Le label « Allergènes contrôlés » a été conçu en 2008 par des médecins allergologues de l’ARCAA (Association de recherche clinique en allergologie et asthmologie). Il garantit l’absence des 26 substances parfumantes allergènes reconnues par la réglementation européenne, mais aussi l’exclusion de 15 substances supplémentaires, parmi lesquelles les MIT.

Très exigeant, le label n’est, pour le moment, apposé que sur deux catégories de produits : les produits d’entretien de la marque l’Arbre Vert et les fibres textiles de la literie Allerban traitées contre les acariens.

Ce label se veut évolutif, c’est-à-dire qu’il se décline en trois versions selon le niveau d’exigence des produits concernant leur teneur en substances allergènes. Les produits notés « trois étoiles » sont les plus exigeants, alors que les produits « une étoile » le sont moins. Par exemple, les produits de l’Arbre Vert contenant des glucosides (allergènes cutanés) n’ont reçu qu’un label « Allergènes contrôlés » avec une étoile.

L’écolabel européen contre les risques d’allergie

L’écolabel européen a été créé par la Commission européenne dans le but de proposer un label européen unique qui puisse aider le grand public où qu’il se trouve dans l’Union Européenne. Il est délivré par l’organisme de certification AFNOR.

L’écolabel se retrouve notamment sur des produits d’entretien et certains produits cosmétiques à rincer. Il garantit que les produits pour le sol et les sanitaires ne contiennent pas plus de 6% en poids de composés organiques volatiles, irritants et allergisants. Pour les vitres, moins de 10 %.

Il n’est pas aussi exigeant que d’autres, mais il reste la référence au niveau européen. C’est d’ailleurs le seul label officiel utilisable dans tous les pays membres de l’Union Européenne. Bien pratique pour les baroudeurs sujets à l’allergie !

Le label Oeko-Tex Standard 100

Le label anti-allergique Oeko-Tex Standard 100 a été imaginé par Oeko-Tex, une communauté européenne de recherche sur les textiles écologiques. Il valorise donc uniquement des textiles utilisés pour la literie qui ne représentent pas de risques pour les personnes allergiques.

Les textiles labellisés sont issus de fibres contrôlées par des toxicologues dans des laboratoires indépendants. Elles ne doivent pas contenir d’allergènes cutanés et respiratoires. Cela implique les substances reconnues officiellement comme allergènes, mais aussi de nombreux autres produits chimiques qui ne sont pas encore réglementés par la loi, mais potentiellement nocifs pour la santé. En revanche, il est important de noter que ces textiles ne sont pas nécessairement anti-acariens.

Le label anti-allergique Ecarf

Le label anti-allergique Ecarf est attribué par la Fondation européenne de recherche sur les allergies (ECARF), située à Berlin en Allemagne. Sa plus grande force est l’étendue des produits labellisés : des cosmétiques, des fibres textiles anti-acariens, des aspirateurs et des purificateurs d’air.

Pour chaque catégorie de produits, le label Ecarf répond à des exigences spécifiques. Les cosmétiques ne doivent pas contenir les 26 substances allergisantes reconnues par la loi. Les aspirateurs sont équipés d’un filtre HEPA (Haute efficacité pour les particules d’air) et les fibres textiles n’ont pas subi de traitement chimique.

 

Lorsque l’on souffre d’une ou plusieurs allergies, il est préférable de connaître l’ensemble de ces labels qui réduisent grandement le temps passé dans les rayons des supermarchés.

Le label « Transparence contrôlée sur Eassafe » est certainement celui qui facile le plus le quotidien. Ce petit nouveau permet de tester des produits alimentaires et cosmétiques à partir d’un simple Smartphone et au plus près de la réalité. Que l’on soit allergique au lactose, au gluten, aux parfums ou encore à l’arachide, l’application Eassafe contrôle chaque produit selon la véritable source de l’allergie. Une façon ludique et rapide de faire le bon choix. On valide et on espère voir l’appli s’étendre à d’autres produits pour répondre aux besoins de tous les allergiques !

* Liste des 26 substances allergènes parfumantes épinglées par l’UE : Alpha-Isomethyl ionone, Amyl cinnamal, Amylcinnamyl alcohol, Anise alcohol, Benzyl alcohol, Benzyl benzoate, Benzyl cinnamate, Benzyl salicylate, Butylphenyl methylpropional, Cinnamal, Cinnamyl alcohol, Citral, Citronellol, Coumarin, Eugenol, Farnesol, Geraniol, Hexyl cinnamal, Hydroxycitronnellal, Hydroxyisohexyl 3-cyclohexene carboxaldehyde, Isoeugenol, Limonene, Linalool, Methyl 2-octynoate, Evernia prunastri (Oak moss), Evernia furfuracea (Tree Moss).

Laissez votre commentaire