Anorexie : les photos retouchées bientôt signalées

Anorexie : les photos retouchées bientôt signalées

193
0
<<<
>>>

Anorexie mannequins minceurÀ partir du 1er janvier 2017, les annonceurs utilisant des logiciels de retouche pour modifier l’apparence de mannequins devront placer la mention « photographie retouchée » sur leurs publicités commerciales. Une mesure qui, selon la Commission Européenne, devrait prévenir les troubles du comportement alimentaire, notamment chez les plus jeunes, en particulier l’anorexie.

Un nouveau dispositif prévu pour 2017

Cette mesure est, en réalité, déjà adoptée depuis le 24 janvier, par la loi de modernisation de notre système de santé (article 19). Dans les faits, cette nouvelle obligation n’est pas encore appliquée. Elle devrait l’être à partir du 1er janvier 2017. Le gouvernement prépare actuellement un décret qui précisera le fonctionnement de cette nouvelle obligation. Dans une note à la Commission Européenne, datée du 3 novembre, le gouvernement explique les raisons à l’origine de cette obligation et vise particulièrement le diktat de la minceur : « La pression en faveur de la minceur qui en découle revient parmi les facteurs en cause dans l’émergence et le développement de troubles du comportement alimentaire ».

37 500 euros d’amende pour les récidivants

D’après le texte de loi, les annonceurs qui relaieront une publicité sans mention de la retouche lorsque les corps ont été modifiés s’exposeront à une amende minimum de 37 500 €. Le montant de cette amende pouvant être porté à 30 % des dépenses consacrées à la publicité.

Laissez votre commentaire