Antibiotiques : face à la pénurie

Antibiotiques : face à la pénurie

714
0
<<<
>>>

antibiotiques penurieLa résistance aux antibiotiques est aujourd’hui une urgence sanitaire mondiale. L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) tire régulièrement la sonnette d’alarme sur le danger croissant qu’elle représente. Ce mercredi 20 septembre, dans un communiqué, elle se dit inquiète du manque de nouveaux antibiotiques en développement qui pourraient répondre à cette menace.

Résistance aux antimicrobiens : un besoin urgent d’agir

Selon l’OMS, le nombre de nouveaux antibiotiques en cours de mise au point est très insuffisant pour combattre la menace croissante de la résistance aux antimicrobiens.

La plupart des médicaments en développement clinique sont des modifications de classes actuelles d’antibiotiques et ne sont que des solutions à court terme.

« La résistance aux antimicrobiens est une urgence sanitaire mondiale qui va mettre en péril les progrès de la médecine moderne », déclare le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. « Il faut accroître sans tarder les investissements dans la recherche-développement pour les infections résistantes aux antibiotiques, notamment la tuberculose. Sinon, nous allons revenir à ce temps où les gens craignaient les infections les plus courantes et risquaient leur vie pour des interventions chirurgicales mineures. »

Tuberculose, pneumonie, infections urinaires, …

Outre la tuberculose, l’OMS a recensé 12 classes d’agents pathogènes prioritaires, dont certains causent des infections courantes comme la pneumonie ou les infections urinaires. Sans traitement efficace, ces agents pathogènes peuvent représenter une grande menace, notamment dans les hôpitaux et les maisons de retraite.

« Les entreprises pharmaceutiques et les chercheurs doivent s’empresser de travailler sur de nouveaux antibiotiques pour certains types d’infections très graves qui entraînent le décès en quelques jours, contre lesquels nous ne sommes pas armés », conclut le Dr Suzanne Hill, Directrice du Département Médicaments essentiels à l’OMS.

A lire aussi : Gonorrhée : l’OMS inquiète face à l’antibiorésistance

Laissez votre commentaire