Apnée du sommeil : qu’est-ce que c’est ?

Apnée du sommeil : qu’est-ce que c’est ?

1726
0
<<<
>>>

Vous vous réveillez souvent fatigué le matin ? Vos proches se plaignent de vos ronflements ? Et s’il s’agissait d’une apnée du sommeil ? Explications.

L’apnée du sommeil en quelques mots

Apnée sommeilIl s’agit d’un arrêt involontaire de la respiration pendant plus de 10 secondes durant le sommeil. Les apnées sont variables en durée et en fréquence.

Elles ont pour effet de perturber le sommeil, ce qui va engendrer durant la journée fatigue, somnolence, maux de tête. Outre cela, l’apnée du sommeil peut entraîner des troubles cardiaques, une hypertension artérielle, et favoriser des risques d’infarctus.

Quelles sont les causes ?

Généralement, les apnées du sommeil sont dues à un relâchement de la langue et des muscles de la gorge, qui va avoir pour effet de bloquer le passage de l’air lorsque la personne respire. Elles s’accompagnent de ronflements sonores, souvent à l’origine de la découverte du problème par le conjoint.

A savoir que les apnées du sommeil sont plus fréquentes chez les hommes.

Les facteurs favorisants l’apnée du sommeil

  • Un surpoids
  • L’âge et le sexe (les hommes de 30 à 60 ans étant les plus exposés)
  • Une obstruction nasale permanente
  • L’alcool, le tabac, certains médicaments

Quand consulter ?

En cas d’apnée du sommeil, mieux vaut consulter si :

  • Vous vous réveillez fatigué et avez l’impression que votre sommeil n’est pas réparateur
  • Vous êtes sujet à des réveils fréquents durant la nuit, avec l’impression d’avoir du mal à respirer
  • Votre entourage remarque des arrêts respiratoires

Comment soigner l’apnée du sommeil ?

Avant tout il est indispensable de favoriser une bonne hygiène de vie. Certains traitements aident à réduire les apnées en identifiant et soignant leur cause.

Un appareillage avec masque à oxygène empêchant le blocage du pharynx au cours des cycles respiratoires peut être indiqué dans certains cas.

Si les traitements ne fonctionnent pas, une opération chirurgicale peut être envisagée, visant à réduire les ronflements et les apnées.

En savoir plus : Apnée du sommeil : ce qu’il faut savoir

Laissez votre commentaire