Arrêter de fumer : 10 effets positifs sur le corps

Arrêter de fumer : 10 effets positifs sur le corps

593
0
<<<
>>>

Vous avez décidé d’arrêter de fumer ? Félicitations ! Pour vous aider à maintenir votre décision ou vous apporter une motivation supplémentaire pour franchir le pas, nous avons ce qu’il vous faut : 10 effets positifs de l’arrêt du tabac sur votre corps, sans parler des économies réalisées et du bénéfice pour vos proches qui n’auront plus à subir le tabagisme passif.

La bonne nouvelle ? Quelle que soit la quantité de tabac consommée et aussi longtemps qu’on ait fumé, il n’est jamais trop tard pour arrêter et les premiers bénéfices sont visibles presque immédiatement. Haleine, respiration, santé cardio-vasculaire, … Cap sur les bonnes surprises que vous réserve l’arrêt de la cigarette !

1) Votre haleine devient plus agréable

Fumer provoque une altération de la salive et une inflammation des gencives qui favorisent la mauvaise haleine. En outre, l’odeur du tabac froid peut vite devenir gênante au quotidien.

En arrêtant la cigarette, vous retrouverez une haleine plus agréable quasiment instantanément (pour le plus grand plaisir de vos proches !).

2) Votre teint s’éclaircit

Le tabagisme accélère le vieillissement de la peau en diminuant la quantité d’eau présente dans la couche cornée. Résultat ? Le teint devient terne et gris, les rides sont plus marquées et la peau perd de son élasticité.

En arrêtant de fumer, l’état de votre peau va nettement s’améliorer en quelques jours seulement. Votre teint va s’éclaircir et votre peau va gagner en souplesse.

Pour vérifier l’évolution de votre peau, nous vous conseillons de vous prendre en photo régulièrement durant les semaines qui suivent votre arrêt, de préférence dans la même position, au même endroit et à la même heure à chaque fois pour que les conditions soient similaires. Ces photos seront une motivation supplémentaire en cas de petit coup de mou ou de rechute pour ne pas faire machine arrière.

A lire aussi : Tabac : 7 effets sur notre physique

3) Vos cheveux sont moins ternes

Autres victimes du tabac : les cheveux. En effet, fumer abîme la kératine des cheveux, mais aussi des ongles. Ils deviennent ternes, voire cassants. Les ongles, quant à eux, se tachent et deviennent jaunes.

Heureusement, ces effets ne sont pas irréversibles. En quelques semaines, l’arrêt du tabac peut dissiper ces problèmes et redonner vie à vos cheveux et vos ongles.

4) Vos dents deviennent plus blanches

Le tabagisme se traduit souvent par des taches jaunes ou noires sur les dents. En outre, les produits chimiques contenus dans la fumée de cigarette sont très néfastes pour la santé bucco-dentaire. Ils favorisent notamment l’apparition de caries et de problèmes dentaires (gingivite, parodontite, …).

Pour le plus grand bien de vos dents, arrêter de fumer transforme la plupart de ces désagréments en de mauvais souvenirs. Pour bien faire, nous vous conseillons de prendre rendez-vous chez votre dentiste dès votre arrêt. De cette façon, vous repartirez sur des bases saines, prêt à vaincre définitivement la cigarette !

5) Vous retrouvez le goût et l’odorat

La cigarette altère les capacités gustatives et l’odorat. Les aliments deviennent fades et poussent généralement le fumeur à se tourner vers des aliments riches en goût, souvent plus gras, plus salés ou plus sucrés.

Seulement 48 heures après la dernière cigarette, le goût et l’odorat s’améliorent. Pour cause, les terminaisons nerveuses gustatives commencent déjà à repousser !

6) Vous retrouvez votre calme

La nicotine augmente le ressenti physique du stress. Lorsqu’une personne fume, les battements de son cœur sont plus rapides et sa pression artérielle augmente.

24 heures après l’arrêt, votre corps aura déjà éliminé la nicotine. Vous retrouverez donc votre calme et cette « surexcitation » permanente disparaîtra.

7) Votre dépendance disparaît peu à peu

Autre fait libérateur : en arrêtant de fumer, votre dépendance au tabac va peu à peu s’estomper.  Évidemment, cela peut prendre plusieurs mois pour que la dépendance psychologique disparaisse complètement, mais la dépendance physique disparaît en moyenne en seulement quelques semaines.

Pour un sevrage confortable, sans impression de manque, vous pouvez vous faire aider, au moins au début, par des substituts nicotiniques. Petit à petit, vous ressentirez le bien-être que procure le fait de ne plus être dépendant.

8) Votre respiration s’améliore

Les poumons, avec le cœur, sont certainement les plus grands gagnants de l’arrêt du tabac. En effet, les ravages de la cigarette sur les poumons sont bien réels : avec le temps, les produits toxiques attaquent les fonctions respiratoires, altèrent le fonctionnement des muscles et augmentent le risque de maladies infectieuses, inflammatoires, allergiques et cancéreuses.

Seulement 8 heures après la dernière cigarette, la quantité de monoxyde de carbone diminue de moitié. L’oxygénation des cellules redevient normale et vous pouvez déjà ressentir votre respiration s’améliorer. Après 24 heures, les poumons éliminent le mucus et les résidus de fumée. Il suffit alors de quelques semaines pour récupérer votre souffle et pouvoir faire des efforts plus intenses.

Les effets secondaires graves de la cigarette prennent, quant à eux, plus de temps à diminuer ou à disparaître. Il faut, par exemple, 5 ans, pour voir le risque de cancer du poumon diminuer presque de moitié.

9) Votre cœur vous dit merci

Les dangers du tabac sur la santé cardiovasculaire sont bien connus. Fumer influe sur la coagulation du sang et provoque l’inflammation des vaisseaux sanguins, favorisant, entre autres, la formation de caillots et donc le déclenchement potentiel d’un infarctus, d’une phlébite ou d’un accident vasculaire cérébral. En outre, la cigarette diminue le taux de bon cholestérol, ce qui est un facteur de risque à long terme pour le système cardio-vasculaire.

Grâce à l’arrêt du tabac, il est possible de se protéger contre ces risques. Il faut seulement une journée de sevrage pour que le risque d’infarctus du myocarde commence déjà à diminuer. Après un an, il aura diminué de moitié. Il deviendra identique à celui d’une personne n’ayant jamais fumé après 10 à 15 ans sans cigarette.

10) Votre fertilité redevient normale

Chez la femme, le tabagisme est responsable de nombreuses modifications hormonales. Il trouble la libido et diminue la fertilité. En moyenne, les fumeuses mettent ainsi deux fois plus de temps que les non-fumeuses pour avoir un enfant. Chez l’homme, le tabac détériore la qualité du sperme et les capacités érectiles, et augmente le risque de stérilité.

Si vous souhaitez avoir un enfant, il est évident qu’il s’agit d’une motivation supplémentaire pour arrêter. Le sevrage avant le début de la grossesse permet de rétablir progressivement le fonctionnement du corps pour une conception plus rapide. En outre, arrêter de fumer diminue le risque pour le fœtus durant la grossesse et, à l’avenir, pour l’enfant à naître.

A lire aussi : Grossesse : je veux arrêter de fumer. Quelles solutions ?

Prêt à franchir le pas ? Si vous avez encore besoin d’un petit coup de pouce supplémentaire, pensez aux économies que vous allez réaliser sur le court et long terme. Un fumeur qui consomme un paquet par jour à 7 € gagnerait à arrêter 210 € par mois, soit 12 600€ en 5 ans ! Ça donne envie, non ?

Laissez votre commentaire