Asthénie : identifier les signes d’une fatigue anormale ?

Asthénie : identifier les signes d’une fatigue anormale ?

520
0
<<<
>>>

Asthénie : identifier les signes d’une fatigue anormale ?

L’asthénie est un symptôme qui se traduit par une fatigue anormale et qui perdure malgré une bonne nuit de sommeil. C’est un symptôme non spécifique, c’est-à-dire qu’il ne permet pas de déterminer une maladie en particulier.
Il est bien sur naturel d’être fatigué après un effort physique ou intellectuel intense, mais une fatigue chronique, un sentiment d’inefficacité, une faiblesse généralisée ou encore une lassitude morale, sont des signes qui doivent attirer votre attention.

Pharma GDD vous explique tout sur ce symptôme qui touche 10 à 25 % des personnes qui consultent un médecin généraliste et vous donne ses recommandations pour retrouver votre forme.

L’asthénie : Qu’est-ce que c’est ?

L’asthénie se caractérise par un sentiment de fatigue généralisée, un manque d’entrain et de volonté, une inefficacité intellectuelle et la sensation désagréable voire douloureuse, d’être dans l’incapacité de mener à bien ses activités quotidiennes. Lorsque cette sensation de fatigue intense perdure depuis plus de 6 mois, malgré du repos, et que l’on se lève toujours fatigué, on parle d’asthénie chronique.

Les nombreuses formes de l’asthénie

L’asthénie réactionnelle

C’est une forme d’asthénie temporaire qui comme son nom l’indique, s’installe en raison d’un surmenage ou de perturbations dans votre mode de vie. Elle peut être due à un manque de sommeil, à des horaires décalés, à un épuisement professionnel. On ressent alors de la fatigue du matin jusqu’au soir.
Des problèmes familiaux, professionnels ou psychosociaux peuvent également déclencher cette sensation d’épuisement généralisé.
Une période de convalescence après une hospitalisation, une maladie infectieuse ou un accouchement par exemple peut également en être la cause.

L’asthénie psychique

L’asthénie psychique est la forme la plus commune. Elle se caractérise par une sensation d’épuisement dès le matin. Vous n’avez « envie de rien » ni de ne rien faire. Ce peut être lié à un manque de sommeil ou à une altération globale de votre état physique et psychologique. L’asthénie psychique est souvent due à une dépression, à des troubles anxieux ou à des troubles du comportement alimentaire.

L’asthénie d’origine pathologique

Une pathologie peut être la cause d’une fatigue extrême et durable et provoquer une asthénie. Plusieurs pathologies plus ou moins graves vont être associées à ce symptôme.

L’anémie correspond à une baisse anormale du taux d’hémoglobine dans le sang. La carence en fer en est la forme la plus fréquente. Les femmes enceintes, dont les besoins en fer augmentent considérablement en raison de développement du fœtus, sont les plus touchées.

  • La fatigue liée au cancer est très importante. Elle peut être due à la maladie et aux  symptômes, mais également à la chimiothérapie et à la radiothérapie.
  • Les maladies infectieuses virales ou bactériennes.
  • Les pathologies endocriniennes, telles que l’hypothyroïdie ou le diabète de type 2.
  • Les maladies auto-immunes (lupus, maladie de Crohn …).
  • Les maladies neurologiques.
  • Les maladies et affections chroniques cardiaques ou respiratoires.

L’asthénie iatrogène

Cette forme peut survenir suite à un traitement médicamenteux. On parle de traitement iatrogène lorsque ce dernier déclenche de nouveaux symptômes, distincts de ceux qu’il est censé soigner.
Les antalgiques ou les anti-dépresseurs sont particulièrement concernés. L’abus d’alcool, de drogues, de café ou de cigarettes sont eux aussi autant de facteurs déclencheurs d’une asthénie et sont à proscrire de votre quotidien.

Le syndrome de fatigue chronique

Il est également appelé le « syndrome des yuppies » (young urban professionnals) et se déclare le plus souvent de manière brutale chez des personnes d’environ 35 ans, et plus particulièrement les femmes en bonne santé qui s’investissent beaucoup dans leur vie professionnelle. Une infection due à un herpès ou au virus d’Epstein-Barr peut en être la cause.
Les symptômes perdurent plus de 6 mois et sont extrêmement handicapants au quotidien.

A lire aussi : Le syndrome de fatigue chronique : Qu’est ce que c’est ?

Asthénie : comment la vaincre ?

L’asthénie se soigne en traitant sa cause ! Ainsi, en cas d’anémie, le traitement devra prendre en compte son origine.
Pour une anémie due à un manque de fer, il existe de nombreux compléments et médicaments pour traiter les carences en fer.
Pour traiter des anémies dues à un trouble du métabolisme folique et/ou de la vitamine B12, des traitements de supplémentation seront indiqués pour rééquilibrer votre organisme.

L’asthénie psychique associée à des troubles dépressifs peut éventuellement être prise en charge avec un traitement d’antidépresseurs et un suivi psychologique.

Lorsqu’il n’y a pas de cause apparente, le traitement de l’asthénie repose essentiellement sur une hygiène de vie stable et équilibrée. Pour cela, voici plusieurs conseils à appliquer :

  • avoir un sommeil réparateur et suffisant (au moins 8 heures !),
  • avoir une alimentation équilibrée,
  • avoir des horaires réguliers,
  • adapter son rythme de vie,
  • privilégier des moments de détentes et de plaisir,
  • ne pas travailler, ni manger dans votre lit,
  • en cas de surmenage professionnel, nous vous recommandons d‘en parler à votre médecin du travail, des aménagements sont en effet possibles,
  • soutien psychologique si l’asthénie est en lien avec une dépression.

Ainsi, si vous sentez que votre état de fatigue est anormal, n’hésitez pas à consulter votre médecin qui pourra vous prescrire un bilan sanguin et évaluer votre état général. Si votre asthénie résulte d’une autre pathologie, un traitement adéquat s’imposera alors.
En cas d’asthénie réactionnelle à un surmenage, une bonne hygiène de vie et éventuellement une complémentation en vitamines, en oligo-éléments et en acide aminés seront les bienvenus !
Et enfin pour favoriser un bon endormissement, vous détendre et réduire votre fatigue, vous pouvez consulter notre article sur « Ces boissons qui aident à trouver le sommeil » !

Laissez votre commentaire