Burn-out VS Bore-out

Burn-out VS Bore-out

365
0
<<<
>>>

burn out vs bore outBien connu, le burn-out est lié à un épuisement généralement dû à une surcharge de travail ou à l’incapacité de lâcher prise. Son opposé, le bore-out, comprenez l’ennui au travail, reste méconnu et dénigré. Pourtant, ces deux syndromes se traduisent par le même mal-être.

Burn-out : une maladie reconnue ?

Fatigue physique et intellectuelle, prise ou perte de poids, sautes d’humeur, angoisses, … décrit depuis les années 70, le syndrome du burn-out n’est pas encore reconnu comme une maladie professionnelle, mais le débat est en cours. Bien souvent, le syndrome touche des personnes accros à leur travail qui ne parviennent pas à lâcher prise. Seul remède : l’arrêt de l’activité et la prise en charge par un professionnel de santé pour éviter ou traiter l’anxiété et l’éventuelle dépression.

Bore-out : être payé à ne rien faire, un rêve ?

Le bore-out est lié à un manque de tâches ou un profond ennui au sein de l’activité professionnelle. Un sujet tabou qu’il est difficile d’aborder dans un contexte où les places sont chères et le chômage persiste. Pourtant, l’ennui au travail est une véritable souffrance et peut avoir des conséquences dramatiques. Fatigue, anxiété, baisse de l’estime de soi, … passer son temps à ne rien faire serait aussi néfaste pour la santé que de trop travailler. Dans les cas les plus graves, le bore-out peut entraîner des attitudes addictives (alcool, tabac, caféine, …), la dépression ou encore des envies suicidaires. Le célèbre dicton « s’ennuyer à mourir » prend alors tout son sens.

A lire aussi : Suppléments de vitamines : quelles utilités ?

Laissez votre commentaire