Calendrier vaccinal : ce qui change en 2021

Calendrier vaccinal : ce qui change en 2021

2094
0
<<<
>>>

Au mois d’avril, le ministère de la Santé a publié le nouveau calendrier vaccinal pour l’année 2021. Élaboré à partir de recommandations actualisées et d’un avis rendu par la Haute autorité de santé (HAS), il intègre des modifications moins importantes qu’en 2018, qui avait marqué le passage de 3 à 11 vaccins obligatoires pour les enfants. Pour cette année, les principaux changements portent sur la stratégie vaccinale contre les papillomavirus et la grippe. La vaccination contre le covid, quant à elle, est abordée sans plus de détails, compte tenu de l’évolution constante des recommandations.

Vaccination contre le papillomavirus

Le papillomavirus humain (HPV) est responsable chaque année d’environ 3 000 nouveaux cas de cancer du col de l’utérus. Il est aussi à l’origine de cancers ORL (cavité orale, oropharynx, amygdales), de la vulve, du vagin, du pénis et de l’anus. Depuis 2019, la vaccination contre le HPV est réalisée avec le vaccin Gardasil 9®, qui protège contre 9 souches différentes de papillomavirus. Initialement recommandé aux jeunes filles de 11 à 14 ans révolus, ce vaccin l’est désormais aussi pour les jeunes garçons de la même tranche d’âge, avec un schéma en 2 doses. Un rattrapage de la vaccination est possible entre 15 et 19 ans révolus, pour les filles comme pour les garçons, avec un schéma en 3 doses. Les jeunes hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes peuvent aussi se faire vacciner jusqu’à 26 ans révolus.

Grippe saisonnière : un nouveau vaccin plus dosé

Depuis la campagne vaccinale 2019-2020, les vaccins quadrivalents sont utilisés pour protéger contre 4 souches du virus de la grippe. Vaxigrip Tetra® et Influvac Tetra® peuvent être administrés aussi bien par les médecins que par les pharmaciens, les sages-femmes ou encore les infirmiers. Cette extension vise à augmenter la couverture vaccinale. Pour la campagne 2020-2021, un nouveau vaccin quadrivalent plus dosé, Efluelda®, s’adressera aux personnes âgées de 65 ans et plus. La vaccination se fera toujours selon un schéma de 1 dose. Par ailleurs, on note un élargissement de la cible des professionnels pour lesquels le vaccin antigrippal est recommandé, avec l’inclusion des pompiers et des aides à domicile.

Rattraper le retard vaccinal

La pandémie de covid-19 a eu un impact important sur la vaccination, avec une nette baisse du nombre de vaccins délivrés pendant les périodes de confinement, y compris chez les nourrissons et jeunes enfants. De ce fait, le calendrier vaccinal 2021 insiste sur l’importance de procéder au rattrapage de ce retard vaccinal, qui doit concerner toutes les personnes ayant reporté un vaccin et cibler en priorité les bébés ainsi que les patients fragiles atteints de maladies chroniques ou immunodéprimés, les femmes enceintes et les personnes âgées. Les professionnels de santé sont invités à participer activement au rattrapage vaccinal en vérifiant de manière systématique le statut vaccinal de l’ensemble de leurs patients.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter l’intégralité du calendrier vaccinal 2021.

 

Laissez votre commentaire