Carence en fer : quels sont les symptômes ?

Carence en fer : quels sont les symptômes ?

220
0
<<<
>>>

carence ferIndispensable à l’organisme, le fer (ou hémoglobine) sert à transporter l’oxygène. Plutôt répandues, les carences en fer se traduisent par différents symptômes facilement identifiables.

A quoi sert le fer ?

Le fer transporte l’oxygène des poumons vers toutes nos cellules. C’est pourquoi une carence en fer entraîne souvent un état de fatigue permanent.

Quels sont les symptômes d’une carence en fer ?

Une chute de cheveux, les ongles qui se dédoublent, une anémie, le teint pâle, une sensibilité aux infections, de la fatigue… Autant de signes évocateurs d’une carence en fer.

Celle-ci touche principalement les femmes, au moment de leurs règles ou pendant la grossesse et l’allaitement. Mais selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), ce sont environ 600 millions de personnes qui souffrent d’une carence en fer, ce qui en fait l’une des plus répandues. Selon l’âge et le sexe, les besoins en fer ne sont pas les mêmes. Un enfant en pleine croissance aura des besoins décuplés face à un adulte.

Où trouver du fer ?

L’alimentation est la seule source d’apport en fer à l’organisme. Le fer est plus facilement assimilé s’il est issu d’aliments d’origine animale (viande, poisson, fruits de mer) mais on ne trouve également dans les céréales, les fruits séchés, les légumineuses, les légumes verts et les noix.

La vitamine C joue un rôle important dans son absorption. Petit conseil : il est préférable d’éviter certaines substances, comme le thé ou le café au moment des repas, qui peuvent contrarier son assimilation. Votre médecin peut aussi prescrire des suppléments de fer. Mais, dans tous les cas, il faut consulter.

Car un excédent de fer peut lui aussi rendre malade : le fer n’est pas absorbé et il devient toxique pour le foie, le pancréas, le cœur ou les articulations, entraînant cirrhose, diabète ou insuffisance cardiaque.

A lire aussi :

 

Laissez votre commentaire