C’est prouvé : manger lentement fait maigrir !

C’est prouvé : manger lentement fait maigrir !

518
0
<<<
>>>

manger lentementLes diététiciens le répètent depuis des années. C’est désormais prouvé : prendre son temps pour manger aurait tendance à nous faire perdre du poids. Selon une étude japonaise, publiée dans la revue BMJ Open, la vitesse à laquelle nous avalons nos repas est directement liée à l’évolution de notre masse corporelle. Preuve que le contenu de nos assiettes n’est pas la seule chose à laquelle il faut faire attention lorsque l’on désire perdre quelques kilos en trop !

Manger lentement : une bonne habitude contre l’obésité

L’étude, réalisée auprès de 60 000 personnes diabétiques, montre un lien très clair entre la vitesse à laquelle les participants ont déclaré avaler leur repas et l’évolution de leur poids.

Les participants disant manger « lentement » avaient, dès le départ, un tour de taille moins élevé que la moyenne des participants. Seulement 21,5 % d’entre eux étaient en surpoids. À l’inverse, les personnes déclarant manger à une vitesse « normale » ou « rapide » étaient plus souvent en surpoids (respectivement 36,5 % et 44,4% des cas) et présentaient un IMC plus élevé.

Surtout, les personnes ayant ralenti la cadence au moment des repas ont réussi à perdre plus de poids que les autres. Deux autres conseils alimentaires le permettaient aussi : ne pas manger après le repas du soir, ni dans les deux heures qui précèdent le coucher.

« Des changements dans la vitesse à laquelle nous mangeons peuvent entraîner des changements dans l’obésité, l’IMC (Indice de Masse Corporelle) et le tour de taille », ont résumé les chercheurs de l’Université de Kyushu.

Un intérêt pour chacun d’entre nous

Si l’étude s’est intéressée exclusivement à des personnes atteintes de diabète de type 2, maladie qui résulte bien souvent d’un problème de surpoids, chacun d’entre nous aurait intérêt à ralentir le rythme lors des repas. Manger lentement permet de mieux apprécier le goût des aliments, d’écouter son corps et de contrôler sa faim.

La perte de poids remarquée par les chercheurs lors de l’étude est d’ailleurs sûrement due au fait que les participants, en mangeant lentement, arrivaient à ressentir la satiété en mangeant moins. En effet, il faut plusieurs minutes au cerveau pour comprendre que nous sommes rassasiés. En avalant nos repas trop rapidement, beaucoup d’entre nous mangeons plusieurs bouchées supplémentaires, alors que notre estomac est déjà plein.

Pour ralentir le rythme lors des repas, quelques bonnes habitudes sont à suivre :

  • Prendre une vraie pause pour manger (même au boulot !). On oublie la pause-déjeuner sur le pouce en train de potasser des dossiers en cours ;
  • Boire un grand verre d’eau avant le repas ou manger une pomme afin d’éviter d’attaquer son assiette l’estomac complètement vide ;
  • Fuir les écrans qui nous captivent et nous empêchent d’écouter correctement notre corps ;
  • Poser sa fourchette ou compter jusqu’à 10 entre chaque bouchée pour casser son rythme habituel et éviter de se gaver ;
  • Couper ses aliments en petits morceaux et piquer chaque morceau un par un afin d’éviter les grosses fourchetées ;
  • Bien mastiquer chaque bouchée pour assimiler et digérer correctement les aliments.

Vous verrez, manger lentement, c’est aussi plus de plaisir (et de saveurs) au moment des repas !

Laissez votre commentaire