Comment améliorer sa circulation sanguine ?

Comment améliorer sa circulation sanguine ?

67
0
<<<
>>>

circulation sanguineVos pieds et mains sont continuellement glacés ? Vos jambes sont lourdes ? Vous ressentez des douleurs, des fourmillements, voire des crampes dans les extrémités ? Ces signes sont caractéristiques d’une mauvaise circulation sanguine. Cela signifie que les cellules et tissus de vos extrémités ne sont pas suffisamment irrigués, et par conséquent, qu’ils ne sont ni oxygénés ni alimentés correctement par le flux sanguin.

Loin d’être anodin, un problème circulatoire peut devenir très handicapant au quotidien, et même s’aggraver avec le temps. Heureusement, il est souvent possible de le prévenir et de le limiter. Cap sur les bons gestes et produits qui peuvent vous y aider.

Fuir la chaleur en cas de mauvaise circulation sanguine

Avec la chaleur, les vaisseaux sanguins se dilatent, ce qui favorise l’engorgement veineux. Lorsque l’on souffre de varices, les conséquences peuvent être graves. La dilatation excessive des veines provoque un ralentissement circulatoire susceptible de provoquer une thrombose, c’est-à-dire un caillot de sang dans la veine. La thrombose peut alors s’étendre et entraîner un risque de phlébite et d’embolie pulmonaire.

Tout au long de l’année, il est préférable d’éviter l’exposition à la chaleur. On oublie donc l’épilation à la cire chaude, les bains chauds, les hammams, les saunas ou encore le chauffage au sol.

Lorsqu’il fait très chaud, quelques gestes préventifs peuvent aider : utiliser un brumisateur d’eau, prendre des douches fraîches, s’hydrater suffisamment et manger léger et pas épicé pour éviter de faire grimper sa température corporelle.

Stopper ces mauvaises habitudes

En dehors de la chaleur, certaines mauvaises habitudes de vie sont aussi à fuir. C’est notamment le cas de la cigarette, de la caféine, de l’excès de sel ou encore de l’alcool. Leur consommation doit être limitée, voire stoppée pour fluidifier le sang et retrouver une circulation veineuse normale.

Le stress peut, lui aussi, être à l’origine des troubles circulatoires. Il réduit la capacité d’extension des vaisseaux sanguins à l’origine de maladies circulatoires. Il est donc essentiel d’apprendre à le contrôler.

Adapter ses menus

Côté alimentation, il est possible d’améliorer sa circulation sanguine en ajoutant quelques aliments à ses menus, comme la pastèque, la tomate ou le curcuma. Riches en antioxydants, ils stimulent la circulation veineuse et empêchent la formation de caillots dans le sang.

En outre, il est primordial d’éviter le sel qui favorise la rétention d’eau et de boire beaucoup d’eau. Une déshydratation peut, en effet, causer un épaississement du sang et la formation de caillots.

Faire de l’exercice pour améliorer la circulation sanguine

Une activité physique régulière permet de prévenir les problèmes circulatoires, et notamment la sensation de jambes lourdes. Pratiquer un sport qui sollicite les membres inférieurs, comme le vélo, la marche ou le ski de fond, assure un bon retour veineux.

L’idéal reste les sports nautiques (natation, aquagym, aquabike), car l’action de l’eau provoque un hydromassage et améliore le tonus cardiovasculaire en douceur.

En revanche, mieux vaut éviter les sports brusques qui provoquent des piétinements et des sauts répétés, comme le tennis, le basket-ball, le squash, le volley-ball ou la course à pied.

Adopter les bons réflexes anti jambes lourdes

Contre les problèmes circulatoires, et en particulier contre les jambes lourdes, quelques habitudes simples peuvent également aider :

  • Surélever ses jambes dès que possible, notamment pour dormir ;
  • Éviter les positions assises ou debout prolongées ;
  • Ne pas piétiner ;
  • Bouger régulièrement pour activer la circulation sanguine ;
  • En avion, en train ou lors d’un long trajet en voiture, effectuer des petits mouvements de flexion de chevilles et marcher dans les couloirs ou lors des pauses.

En complément, il est conseillé d’appliquer quotidiennement une crème ou un spray tonique spécial jambes lourdes grâce à des massages des jambes du bas vers le haut.

Essayer la vigne rouge

En parallèle, il est possible de faire une cure de compléments alimentaires pour le confort circulatoire. Ils sont généralement enrichis en plantes, vitamines et oligo-éléments. Les plus connus sont formulés à partir de vigne rouge. Réputée pour ses fruits riches en antioxydants, elle permet de diminuer la sensation de jambes lourdes.

Traiter les problèmes circulatoires grâce aux huiles essentielles

Certaines huiles essentielles sont traditionnellement reconnues pour leurs propriétés sur la circulation sanguine. C’est notamment le cas de la menthe des champs, du genévrier, du palmarosa, du niaouli, de l’eucalyptus citronné, de l’immortelle, du lemongrass et du katafray.

Généralement, ces huiles essentielles se retrouvent dans les crèmes ou sprays ciblés pour le confort circulatoire, mais il est également possible de réaliser soi-même ses propres soins maison en les mélangeant à des huiles végétales ou du gel d’Aloe vera.

Consulter un médecin

Lorsque les solutions traditionnelles ne suffisent pas, il est recommandé de consulter un médecin. Celui-ci sera en mesure de proposer des solutions adaptées, comme un produit de contention (bas, collants, chaussettes, …) ou des médicaments pour la circulation du sang : les veinotoniques.

Les produits de contention agissent par pression le long de la jambe pour limiter la dilatation des veines et faire remonter le sang jusqu’au cœur. Les veinotoniques ont un effet similaire : ils viennent tonifier les vaisseaux et renforcer leur paroi dans l’objectif d’assurer un bon retour veineux.

Laissez votre commentaire