Comment éviter les poils incarnés ?

Comment éviter les poils incarnés ?

390
0
<<<
>>>

poils incarnésInesthétiques et parfois douloureux, les poils incarnés sont une véritable plaie. Généralement causés par l’épilation ou le rasage, ils apparaissent sur les zones concernées par la guerre aux poils, notamment les jambes, les aisselles ou le maillot. Ces messieurs connaissent aussi le problème au niveau du visage, lors du rasage de leur barbe.

Attention, s’ils paraissent anodins, les poils incarnés peuvent s’infecter et provoquer une cicatrice. Gare aux mauvais réflexes ! Gratter un poil incarné ou tenter de le triturer avec une pince à épiler sont de très mauvaises idées. On vous dit tout sur comment se débarrasser d’un poil incarné, et surtout l’éviter.

Qu’est-ce qu’un poil incarné ?

Un poil incarné est un poil qui, après être sorti de son follicule, ne parvient pas à percer le derme de la peau. Le poil va alors continuer de se développer sous la peau provoquant alors un petit bouton rouge et douloureux. Dans certains cas, la trajectoire du poil dévie à tel point que le poil se recourbe complètement sur lui-même : sa pousse continue alors dans le sens inverse.

En dehors d’un bouton rouge, le poil incarné peut s’infecter et s’accompagner de pus. Dans certains cas, un furoncle fera son apparition.

Quelles sont les causes d’un poil incarné ?

Le poil incarné peut avoir plusieurs causes :

  • L’épilation : lorsque le poil est arraché, il repousse plus fin. Il arrive alors que le poil ne parvienne plus à traverser la peau, ce qui peut alors provoquer un poil incarné. En outre, une épilation dans le sens contraire de la pousse du poil augmente le risque de déviation de la trajectoire du poil.
  • Le rasage : le rasoir coupe le poil à contresens. Ce dernier peut donc prendre une mauvaise direction et s’incarner.
  • La pilosité frisée : les poils frisés ont de fortes probabilités de se transformer en poils incarnés, car leur pousse en « tire-bouchon » est un facteur à risque.
  • Les vêtements trop serrés : les frottements des vêtements sur la peau peuvent perturber le sens de la pousse du poil.
  • Les mauvais soins : des produits trop riches ou inadaptés risquent d’obstruer les pores de la peau et donc de provoquer des poils incarnés.

Poil incarné : quels sont les risques ?

Le principal risque d’un poil incarné est l’infection. Ne prenez pas un simple poil sous la peau à la légère : il peut se transformer en furoncle. L’intervention d’un dermatologue est alors souvent nécessaire.

Avant que les choses ne s’enveniment, n’hésitez pas à consulter. Un professionnel de santé saura vous aiguiller suivant l’évolution de votre poil incarné.

Comment se débarrasser d’un poil incarné ?

Première chose à savoir lorsque l’on a un poil incarné : il est inutile de le triturer ou de le gratter pour tenter de le faire sortir.
Suivez attentivement ces quelques étapes pour enlever le poil incarné :

  • Lavez votre peau à l’eau et au savon doux ;
  • Exfoliez la zone concernée avec douceur. Renouvelez l’opération plusieurs fois si nécessaire, en respectant un intervalle de 4 à 7 jours entre chaque gommage ;
  • Lorsque le poil est prêt à sortir, appliquez une compresse imprégnée d’alcool à 70° sur le poil afin d’assouplir la peau ;
  • Utilisez une pince à épiler stérilisée pour retirer le poil ;
  • Utilisez un antiseptique pour désinfecter la zone.

Si l’exfoliation ne suffit pas à faire apparaître le poil à la surface, ne tentez pas de percer votre peau avec la pince à épiler. Consultez un dermatologue qui pourra le retirer sans risque.

Comment prévenir les poils incarnés ?

Pour éviter d’en arriver là, il existe heureusement quelques bonnes astuces. Comme le dit si bien le proverbe « mieux vaut prévenir que guérir ». Ces 5 conseils avisés devraient vous permettre d’éviter les poils incarnés :

1-    Dilatez vos pores avant l’épilation

En utilisant un linge humide et chaud ou en faisant un bain de vapeur, ouvrez vos pores avant d’épiler ou de raser vos poils. Ce processus rend l’élimination des poils plus facile et moins risquée.

2-    Exfoliez votre peau pour éviter les poils incarnés

Avant l’épilation ou le rasage, le gommage est une étape incontournable. En éliminant les cellules mortes, le gommage facilite la pénétration des poils à travers la peau et réduit ainsi le risque de poils incarnés.

3-    Epilez vos poils avec précaution

La méthode employée pour éliminer les poils est déterminante. Si vous êtes régulièrement sujets aux poils incarnés, l’idéal est de vous rendre en institut pour une épilation à la cire. Assimiler les gestes et les conseils d’un professionnel du poil pourrait s’avérer très précieux pour retenter l’expérience à la maison.

4-    Désinfectez après l’épilation

Après l’épilation, il est important de bien désinfecter les zones traitées et le matériel utilisé. Vous pouvez pour cela utiliser de une goutte d’huile essentielle d’arbre à thé diluée dans votre soin après-rasage. Un remède de grand-mère bien connu puisque cette huile essentielle possède de puissantes propriétés antiseptiques.

5-    Hydratez votre peau quotidiennement

Pour affiner le grain de votre peau et permettre aux poils de la pénétrer plus facilement, il est essentiel de l’hydrater quotidiennement. Attention, n’utilisez pas de crèmes trop riches, au risque d’étouffer votre peau.

Vous savez désormais tout pour éviter les poils incarnés. N’hésitez pas à nous partager vos astuces en commentaire ou sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter.

Laissez votre commentaire