Comment gérer ses règles en vacances ?

Comment gérer ses règles en vacances ?

363
0
<<<
>>>

regles-vacancesCela fait des mois que vous organisez vos vacances de rêve, mais (malheur) vous venez de vous apercevoir que vos règles tomberont pile au même moment ? Vous craignez de ne pas pouvoir profiter des joies de la baignade ou, pire, d’être bloquée au lit à cause des douleurs menstruelles ? Rassurez-vous, avoir ses règles en vacances est loin d’être une catastrophe. C’est frustrant, c’est vrai, mais avec un peu d’organisation vous allez pouvoir vivre pleinement votre séjour, sans avoir à vous soucier de vos règles (ou presque). Découvrez nos conseils.

Décaler ses règles grâce à la contraception hormonale

Si vous prenez une contraception hormonale, et notamment la pilule contraceptive, il vous est possible de décaler la survenue de vos règles au mois suivant afin d’être tranquille durant vos vacances. En pratique, il vous suffit de supprimer une période de règles artificielles.

Comment ça marche ?

  • Pour les plaquettes contenant 21 comprimés et nécessitant 7 jours d’arrêt, il suffit d’enchaîner deux plaquettes sans faire de pause.
  • Pour les plaquettes contenant 28 comprimés (dont 7 placebos lors des règles), il ne faut pas prendre les placebos et enchaîner directement avec une nouvelle plaquette après la prise des 21 premiers comprimés.
  • Pour les anneaux vaginaux et patchs, il suffit de changer le dispositif après 3 semaines sans tenir compte de la semaine d’arrêt.

Cette pratique ne présente pas de risque pour la santé. Certaines pilules se présentent d’ailleurs sous cette forme et doivent être prises en continu pour supprimer totalement les règles. Néanmoins, cette méthode doit être utilisée ponctuellement pour éviter une exposition prolongée aux hormones. Elle peut être pratique en vacances ou en période d’examens par exemple. Il est conseillé de solliciter un avis médical avant d’y avoir recours.

Pour supprimer vos règles de façon prolongée (plus d’un mois), un médecin généraliste, une sage-femme ou un gynécologue peut vous orienter vers un dispositif adapté, mais ne prenez pas la décision seule de prendre votre pilule en continu.

Gérer ses règles en vacances sans contraception hormonale

Si vous n’êtes pas concernée par la contraception hormonale, il va vous falloir faire avec et gérer vos règles au mieux durant vos vacances. Quelques bonnes pratiques devraient vous permettre de bien le vivre, même loin de chez vous.

Emportez des protections intimes

Soyez prévoyante ! Emportez dans votre valise de quoi vous protéger durant vos menstruations pour éviter d’être prise au dépourvu. Pensez également à placer quelques protections intimes dans votre sac à main ou à dos pour en avoir toujours avec vous, même lors de vos déplacements.

Tampons, serviettes, coupe menstruelle, … Vous avez le choix ! Choisissez les protections dont vous avez l’habitude et avec lesquelles vous vous sentez parfaitement à l’aise. Il faut néanmoins savoir que chaque méthode présente ses propres avantages et inconvénients.

Les tampons sont des protections dites « internes ». Ils ne se voient pas et peuvent être portés à la plage et à la piscine. Attention cependant, ils doivent être changés toutes les 4 heures (au maximum), car il existe un risque de choc toxique lié à la macération du sang.

La coupe menstruelle est, elle aussi, une protection interne. Elle a l’avantage de pouvoir être gardée pendant 12 heures (au maximum et selon le flux). Tendance, elle est confortable et peut être portée dans l’eau. En revanche, elle demande d’être vidée et nettoyée scrupuleusement pour éviter l’introduction de bactéries. Il est donc préférable d’avoir accès facilement à des toilettes lorsque l’on opte pour une cup.

Les serviettes, jetables ou lavables, sont des protections « externes » et donc moins adaptées aux plaisirs estivaux. Elles sont toutefois utiles la nuit pour éviter de porter un tampon par exemple.

Prévoyez des tenues confortables

Pour gérer au mieux vos règles durant vos vacances, pensez à prévoir des vêtements adéquats. Il va sans dire qu’ils doivent être confortables et adaptés à la météo. Vous vous sentirez certainement plus à l’aise dans une tenue ample que dans un jean moulant. Si vous n’osez pas les jupes et les robes pendant vos règles, portez un short en dessous. Vous vous sentirez plus libre de vos mouvements et certainement plus à l’aise.

Pensez aussi à ajouter quelques culottes supplémentaires dans votre valise en cas de petits accidents.

Conservez une bonne hygiène intime

En vacances ou à la maison, votre hygiène intime doit être irréprochable tout au long de l’année, et notamment durant vos règles. Évitez les savons et les gels douche qui peuvent être irritants avec la muqueuse. Optez plutôt pour un nettoyant intime doux au pH compris entre 4 et 6. Pratiquez votre toilette une fois par jour et avec douceur. Vous vous sentirez plus fraîche pour vos vacances !

A lire aussi : Choisir ses produits d’hygiène intime : nos conseils

Adaptez vos activités estivales

Aucune activité n’est interdite ou déconseillée durant les règles. Vous pouvez tout faire ! Néanmoins, si vous savez que le premier jour de vos menstruations est généralement difficile, ne prévoyez pas d’activités d’aventure ou sportives ce jour-là. Restez plutôt au calme et remettez au lendemain vos projets. Piscine, mer, cinéma, petite promenade, … Il y a tellement d’activités tranquilles à faire durant les vacances : vous trouverez forcément votre bonheur.

Anticipez les douleurs menstruelles

Les règles provoquent parfois des douleurs très intenses qui peuvent contrarier une journée de vacances. Là encore, soyez prévoyante et emportez avec vous de quoi vous soulager : un anti-douleur type paracétamol ou ibuprofène et une bouillotte, car la chaleur calme les douleurs menstruelles. Évitez l’aspirine qui fluidifie le sang, ce qui n’est pas franchement l’idéal pendant les règles.

Gardez la forme

Durant les premiers jours de vos règles, vous pouvez parfois vous sentir plus faible qu’à votre habitude. Malheureusement, les vacances sont souvent trop courtes pour se permettre de vivre 2 ou 3 jours au ralenti. Pour retrouver rapidement la pêche, pensez à bien vous hydrater tout au long de la journée. Essayez au maximum de manger sain et nourrissant. N’hésitez pas à consommer suffisamment d’aliments riches en fer, car il arrive de souffrir de carence lorsque les règles sont abondantes. Au menu ? Fruits à coque, céréales complètes, légumes verts, poissons … Sans oublier de consommer suffisamment de protéines et de féculents pour retrouver votre énergie. Autrement, pensez à bien dormir et faites (un peu) de sport. L’activité physique permet au corps de sécréter des hormones synonymes de bien-être : les endorphines. Résultat ? Vous sentez bien et vos douleurs ne sont plus qu’un lointain souvenir.

Profitez !

Les vacances sont faites pour se faire plaisir et décompresser. Vos règles ne doivent pas vous empêcher d’en profiter au maximum. Ne vous fixez pas de barrières et faites ce dont vous avez envie. Même les relations intimes sont possibles durant les règles, à condition que vous et votre partenaire soyez à l’aise avec cela. Attention cependant, le sang des règles favorise la transmission de maladies et infections sexuellement transmissibles. Si vous ou votre partenaire n’avez pas fait le test de dépistage du VIH, protégez-vous. En dehors de vos règles aussi, évidemment, mais dans ce cas précis, redoublez de vigilance.

L’essentiel à retenir

Avoir ses règles en vacances n’est jamais très agréable, mais il suffit de connaître quelques bonnes astuces pour mieux vivre son séjour. Sous contraception hormonale, il est même parfois possible de décaler ses règles pour être totalement tranquille. Sinon, il suffit d’anticiper, de s’organiser et tout simplement de profiter du moment présent, car rien ne doit vous freiner cet été, pas même vos règles.

Laissez votre commentaire