Comment prendre soin de son acné au soleil ?

Comment prendre soin de son acné au soleil ?

507
0
<<<
>>>

acné soleilLes rayons du soleil rendent la peau plus sèche et plus épaisse. Résultat ? En été, les peaux acnéiques voient leurs petites imperfections disparaître comme par enchantement. Une trêve de courte durée puisque à la rentrée, les boutons et points noirs sont de retour encore plus nombreux qu’au départ !

Comment expliquer ce phénomène ? Et surtout, comment prendre soin de son acné au soleil pour éviter le fameux « effet rebond » de septembre ? Pharma GDD vous dit tout.

Acné et soleil : amis ou ennemis ?

Soyons clairs : le soleil n’est clairement pas l’ami de votre peau acnéique. Si vous pensez vivre quelques semaines de répit grâce à des bains de soleil cet été, dites-vous bien qu’à la rentrée, les choses risquent de s’empirer.

Pour cause, vos boutons n’auront jamais véritablement disparu. En été, ils se cachent sous l’épiderme, car le soleil épaissit la peau et donc bouche les pores. Le sébum ne peut plus s’écouler normalement : il s’accumule jusqu’à pouvoir ressortir à la rentrée. Au retour des vacances, la mauvaise surprise est au rendez-vous : les boutons, points noirs et autres microkystes ont fait leur grand retour. C’est ce qu’on appelle « l’effet rebond ».

Il arrive même parfois que les imperfections n’attendent pas la fin des beaux jours pour faire leur rentrée. Chez certaines personnes, le soleil induit une poussée d’acné immédiate appelée « acné solaire ».

Gare aux traitements de l’acné au soleil

Il existe un risque plus important de coup de soleil et de réaction cutanée lors de la prise d’un traitement anti-acné. En effet, certains médicaments sont dits « photosensibilisants », c’est-à-dire qu’ils provoquent une réaction exagérée de la peau à une exposition solaire. Cela peut alors laisser des séquelles irréversibles, comme une hyperpigmentation.

Pour s’en protéger, il est conseillé d’éviter l’exposition solaire et de bien s’en protéger le cas échéant, notamment grâce à l’application systématique d’un écran total.

Il est aussi possible de rendre une petite visite à son médecin ou dermatologue au début de l’été pour voir s’il est possible d’adapter ou de stopper le traitement durant la période estivale. Attention, il s’agit d’une décision médicale : ne prenez jamais l’initiative d’arrêter seul votre traitement.

Acné et soleil : les bons réflexes

Sous traitement ou non, il est indispensable de mettre en place certaines mesures préventives visant à protéger sa peau et éviter l’effet rebond de la rentrée.

Protéger sa peau acnéique du soleil

La crème solaire est indispensable lors de chaque exposition. En plus de protéger votre peau des effets néfastes du soleil, elle ralentit le phénomène d’épaississement de la peau. Et forcément, cela signifie que les boutons ne vont pas s’accumuler sous la peau pour « ressurgir » en masse en septembre.

Pour respecter les besoins de votre peau, veillez à choisir une crème solaire adaptée à l’acné. Elle doit être non comédogène et non-grasse, donc de préférence à base d’eau et sans huile. Si vous suivez un traitement anti-acné photosensibilisant, choisissez une crème solaire SPF 50+, afin de garantir une protection maximale à votre peau.

Pour rappel, l’application d’une protection solaire doit être renouvelée toutes les deux heures ou après chaque baignade. Elle ne dispense pas des autres mesures de précaution contre les rayons UV : rester à l’ombre, ne pas s’exposer aux heures les plus chaudes, porter un chapeau ou une casquette, etc…

Utiliser les bons soins et adapter sa routine

Comme le reste de l’année, il est indispensable d’apporter certains soins à votre peau acnéique en été :

  • Nettoyez votre peau matin et soir grâce à un pain dermatologique ou un produit nettoyant adapté ;
  • Exfoliez votre peau une fois par semaine pour limiter l’obstruction des pores ;
  • Hydratez votre peau quotidiennement pour éviter qu’elle ne produise du sébum en excès.

Vos soins doivent être non comédogènes et adaptés aux peaux acnéiques ou grasses.

Côté make-up, c’est la même chose ! N’appliquez pas sur votre visage des produits de maquillage qui risquent d’obstruer vos pores ou de générer la formation d’imperfections.

Dernier conseil : ne triturez pas vos boutons ou points noirs avec vos doigts. Vous risquez de provoquer une infection et d’aggraver la situation.

Bien s’alimenter pour limiter l’acné

La santé de votre peau et l’étendue de votre acné dépendent aussi du contenu de votre assiette. Même en été, ayez la main légère sur les plats trop riches en gras et en sucre. Les apéritifs et les barbecues ne sont pas à proscrire, mais doivent rester occasionnels.

Pour limiter vos imperfections, apportez de la couleur à vos plats, en consommant des fruits et des légumes frais. D’une façon générale, essayez de conserver une alimentation saine et équilibrée, même en vacances.

Lutter contre l’effet rebond de la rentrée

En prenant de bonnes précautions cet été, vous limiterez l’effet rebond de la rentrée. Cela ne veut pas dire que vous serez débarrassé de votre acné, mais que vous aurez limité les dégâts.

Début septembre, nous vous conseillons de prendre rendez-vous avec votre dermatologue, afin de faire un point sur l’état de santé de votre peau. La prise en charge sera alors adaptée au cas par cas.

En cas d’acné légère à modérée, des soins locaux et traitants, accompagnés ou non de compléments alimentaires, sont généralement suffisants pour lutter contre l’acné. Si les imperfections sont plus sévères, le dermatologue peut prescrire des traitements médicamenteux.

En parallèle, les mesures hygiéno-diététiques restent les mêmes quel que soit le stade de l’acné. Pour rappel, il est conseillé de vous laver le visage matin et soir et de continuer à hydrater votre peau grâce à une crème adaptée. Sans oublier d’exfolier votre épiderme une à deux fois par semaine pour limiter l’obstruction des pores. Côté alimentation, des assiettes saines et équilibrées, sans trop de graisses et de sucres, devraient vous aider à limiter l’excès de sébum.

Pour en savoir plus sur la prise en charge de l’acné, nous vous invitons à lire notre article « Acné : les solutions qui marchent (vraiment) ! »

Laissez votre commentaire