Comment prévenir une crise de migraine ?

Comment prévenir une crise de migraine ?

46
0
<<<
>>>

crise migraineLa migraine est une maladie caractérisée par la survenue régulière et répétitive de maux de tête intenses (céphalées), parfois associés à des nausées et vomissements. Loin du banal mal de tête, la migraine se manifeste par des crises de quelques heures à quelques jours. Sa fréquence est très irrégulière selon les personnes : certaines en souffrent plusieurs fois par semaine, d’autres quelques fois par an.

Handicapante, la migraine reste encore mal comprise et souvent sous-estimée par l’entourage. Elle rend notamment sensible aux bruits et à la lumière, et perturbe le quotidien. Heureusement, il existe des astuces et médicaments pour prévenir une crise de migraine, ou diminuer la douleur le cas échéant.

Faire une cure de magnésium

Pour éviter une crise, les migraineux sont invités à faire régulièrement une cure de magnésium. Ce minéral constitue à la fois un traitement de fond et un traitement de crise de la migraine. Il permet de préserver l’équilibre nerveux et musculaire, et ainsi de réduire la fatigue et le stress, deux facteurs susceptibles de déclencher une migraine. Un apport suffisant en magnésium peut permettre ainsi de réduire la fréquence et l’intensité des crises.

Essayer la grande camomille contre la migraine

La grande camomille est reconnue pour ses bienfaits contre les maux de tête, et particulièrement les migraines. En prévention des crises, elle peut être consommée en cure de 4 à 6 semaines, sous forme de compléments alimentaires ou d’infusions. On la retrouve aussi dans certains médicaments à base de plantes destinés à prévenir les maux de tête.

Boire beaucoup d’eau

Ne pas boire suffisamment d’eau est un facteur favorisant. Il est donc essentiel de boire au minimum 1,5 L d’eau par jour pour s’en protéger.

Si cet objectif vous semble difficile à atteindre, nous vous apportons des astuces pour boire davantage chaque jour dans notre article « 8 conseils pour boire plus ».

Adapter son mode de vie pour éviter les crises de migraine

Les migraineux sont extrêmement sensibles à l’environnement qui les entoure. Plusieurs gestes préventifs peuvent être mis en place pour éviter une crise :

  • Éviter l’exposition aux bruits et aux lumières intenses ;
  • Garder un rythme régulier durant ses séances sportives. Un effort physique trop intense peut en effet déclencher une migraine ;
  • Éviter la consommation de certains aliments ou excitants pouvant être responsables d’une crise comme le tabac, l’alcool et les aliments contenant des sulfites (charcuterie, fromage, …) ;
  • Garder un rythme de vie régulier. Certains changements, comme une grasse matinée ou l’oubli d’un repas, peuvent perturber l’organisme et provoquer une crise migraineuse.

Notre conseil : pour identifier les facteurs à l’origine d’une crise, tenez un “calendrier des crises migraineuses”. Notez-y votre quotidien avant que la crise ne se déclare : alimentation, stress, sommeil, activité physique, climat et variations hormonales (règles). Après plusieurs crises, vous devriez être en mesure de comparer les différents points de similitudes.

Éviter les émotions fortes

Le stress ou au contraire une baisse de régime (en vacances par exemple) sont identifiés comme des facteurs pouvant déclencher une crise.

Pour réussir à gérer ses émotions au quotidien, la pratique d’une activité relaxante, comme la méditation ou le yoga, peut aider.

Tester l’hypnose contre la migraine

L’hypnose est une technique de plus en plus utilisée par les migraineux pour soulager leurs céphalées. Pour cause, durant l’état hypnotique, le cerveau est détourné de l’attention qu’il porte à la douleur. En permettant au patient d’atteindre une relaxation profonde, l’hypnose stimule la production d’endorphines, des hormones associées au sentiment de plaisir.

Après seulement deux à trois séances, de nombreux patients constatent une diminution de la fréquence et/ou de l’intensité des crises.

Tenter l’acupuncture

Autre technique inattendue : l’acupuncture. Méthode traditionnelle chinoise, l’acupuncture consiste à piquer la peau grâce à des aiguilles à des points spécifiques du corps, le long de lignes appelées méridiens. L’objectif ? Rééquilibrer les énergies pour soulager la douleur.

Ces points stratégies peuvent aussi être stimulés grâce à des automassages du bout des doigts. Sous les yeux, au niveau de l’arrière de la tête, mais aussi des pieds et des mains, ces massages soulagent les céphalées. En plus, ils peuvent être pratiqués partout : aussi bien à la maison, qu’au bureau ou dans les transports en commun. N’hésitez pas à demander des conseils à votre acupuncteur à la fin d’une séance ou à visionner des tutoriels en vidéo.

En cas de crise de migraine : comment réagir ?

Si malgré vos efforts une crise survient, il existe des astuces simples pour vous apaiser :

  • Mangez une poignée d’amandes. Elles contiennent un dérivé de l’aspirine ;
  • Prenez un antalgique type paracétamol, aspirine ou ibuprofène ;
  • Allongez-vous dans le noir, au calme et dans une pièce fraîche ;
  • Buvez un café noir ;
  • Massez vos tempes avec un peu de baume du tigre. La menthe qu’il contient exerce un effet froid apaisant ;
  • Appliquez du froid sur votre front ou vos yeux.

Ces petits gestes permettent de soulager une migraine chez la plupart des patients, mais ne sont pas toujours suffisants chez les « grands migraineux ». Pour eux, la prise d’un médicament contre la migraine, appelé triptan, peut être nécessaire. Ce médicament, disponible uniquement sur ordonnance, bloque la transmission du message douloureux dans le cerveau.

En cas de crises régulières, une médication quotidienne peut aussi être nécessaire. Généralement, ces traitements de fond sont prescrits aux personnes ayant plus de quatre crises par mois. Ils visent à réduire la fréquence des migraines au long cours.

Laissez votre commentaire