Comment sensibiliser les enfants à l’écologie ?

Comment sensibiliser les enfants à l’écologie ?

299
0
<<<
>>>

ecologie-enfantsLe destin de notre planète est entre les mains de tous, même des plus petits d’entre nous ! Il n’est donc jamais trop tôt pour faire découvrir à un enfant les merveilles de la nature et lui inculquer l’importance de la protéger. Dès son plus jeune âge, il est possible de le sensibiliser aux problématiques de l’écologie, afin qu’il devienne, en grandissant, un écocitoyen consciencieux, capable de préserver notre planète pour de longues années encore.

Tri sélectif, recyclage, économie d’énergie, respect des saisons, … Découvrez 6 astuces pour sensibiliser les enfants à l’écologie et susciter leur intérêt.

Montrer l’exemple

C’est le B.A.BA lorsque l’on souhaite qu’un enfant fasse ce qu’on lui demande, et ce dans n’importe quel domaine. Il est donc important, en tant qu’adulte, que vous ayez vous-même de bons réflexes écolos. En vous observant, un tout-petit aura ainsi plus de facilité à mémoriser vos habitudes et vos gestes.

Prenez également le réflexe de lui expliquer pourquoi vous le faites en utilisant des exemples concrets. Par exemple, vous pouvez lui faire prendre conscience de l’impact que peut avoir un simple emballage jeté par terre. Celui-ci peut se retrouver dans un lac, une rivière ou un océan, et « tuer les petits poissons ». Même un jeune enfant sera sensible à ce genre d’argument, alors qu’il aura plus de mal à comprendre les risques de contamination des sols ou de dégradation des paysages. Il est donc important d’adapter votre langage selon son âge et sa personnalité.

Observer la nature

Pour qu’un enfant comprenne l’importance de protéger son environnement, il est nécessaire que celui-ci lui soit familier. Les week-ends ou les vacances sont d’excellentes occasions pour se promener au grand air en famille. Vous pourrez ainsi profiter de ces instants pour lui faire découvrir tout ce que la nature a de merveilleux à nous offrir : le rôle des abeilles pour fabriquer le miel, l’importance du rythme des saisons, les bienfaits de certaines plantes, la richesse des ressources alimentaires que Mère Nature nous offre (eau, céréales, fruits, légumes, viandes, poissons, …), …

Jardiner en famille

Le jardinage est une activité ludique intéressante pour sensibiliser les enfants à l’écologie. Ils apprennent la biodiversité et la notion d’écosystème. Surtout, ils comprennent à quel point la nature est bien faite et, qu’avec le respect qu’elle mérite, elle peut leur apporter beaucoup.

Pour que votre petit puisse participer à vos séances de jardinage, n’hésitez pas à lui fournir du matériel adapté à son âge, voire même à lui créer un mini-potager rien qu’à lui. S’il aime les animaux, aménagez dans votre jardin un poulailler  : les poules picorent les déchets alimentaires et réduisent ainsi le poids des poubelles. En outre, lorsqu’elles sont bien traitées et nourries, elles offrent des œufs frais et délicieux.

Cuisiner de bons produits

Votre enfant peut également vous accompagner en cuisine pour préparer de bons petits plats faits-maison avec des ingrédients sains, naturels et bio de préférence. Une occasion de lui apprendre à choisir et cuisiner de bons produits (issus de son propre potager, c’est encore mieux !). Votre petit prendra ainsi goût aux bonnes choses, et cela pour le reste de sa vie. Avec vos explications, il comprendra aussi pourquoi on ne mange pas de tomates en hiver ou encore que les fruits et légumes ne sont pas toujours beaux et lisses comme dans les publicités. Des petits riens qui peuvent faire toute la différence à l’âge adulte !

Apprendre les bons gestes en s’amusant

Pour aller plus loin et faire de votre enfant un véritable mini-écocitoyen, vous pouvez rendre l’écologie amusante. Une activité ludique vaut souvent mieux qu’un long discours. N’hésitez donc pas à user de combines astucieuses pour que votre enfant intègre de nouveaux réflexes, l’air de rien.

Quelques exemples d’activités pour sensibiliser les enfants à l’écologie :

  • Organiser un après-midi « bricolage » uniquement avec du matériel de récupération pour leur inculquer l’art du recyclage et leur montrer que tous les objets peuvent avoir une seconde vie ;
  • Utiliser des poubelles de couleur pour leur apprendre le tri sélectif. Les couleurs sont un moyen mémo-technique très apprécié des jeunes enfants ;
  • Créer une « guirlande écologique » en prenant soin d’y attacher différents matériaux (plastique, métal, carton, verre, …). Les enfants pourront s’y référer lorsqu’ils auront un doute lors du tri.
  • Organiser une « chasse au trésor » sur la plage. Par équipes, l’objectif est de collecter, avec des gants et de grands sacs poubelle, des objets d’une même famille (bouteilles en plastique, emballages en carton, détritus en métal, …). L’équipe qui a ramassé le plus grand nombre de déchets gagne la partie. L’idée est évidemment de trier et de recycler les ordures à la fin du jeu.
  • Réaliser un herbier pour que l’enfant apprenne à reconnaître les plantes, les feuilles et les herbes. Il découvrira la biodiversité et se sentira plus impliqué envers la planète.
  • Tenir un journal de bord permettant à l’enfant de suivre son évolution au fil du temps. Un système de gommettes et d’images peut lui permettre de voir facilement les gestes qu’il a acquis et ceux pour lesquels il doit encore progresser. Au préalable, il est nécessaire de définir avec lui ses objectifs (éteindre la lumière en quittant une pièce, ne pas laisser la télévision allumée lorsqu’il ne la regarde pas, couper l’eau en se brossant les dents, …).
  • Chronométrer les douches et mettre en place une sorte de compétition entre les membres de la famille. L’objectif ? Des douches en moins de 3 minutes pour économiser l’eau.

S’appuyer sur des livres et jeux éducatifs

Pour aller plus loin, il est aussi possible d’offrir à votre enfant des livres et/ou des jeux éducatifs en rapport avec l’écologie. Il découvrira, de façon ludique et grâce à des mots adaptés à son âge, comment préserver son environnement et vivre en harmonie avec la nature. S’il est curieux, il pourrait même finir par s’intéresser véritablement à ce sujet passionnant et vous en demander davantage. Prenez le temps de répondre à toutes ses questions, voire même d’effectuer des recherches avec lui dans les livres ou sur internet.

 

Laissez votre commentaire