Compléments alimentaires : quelle réglementation ?

Compléments alimentaires : quelle réglementation ?

716
0
<<<
>>>

Complements alimentaires : reglementationLes compléments alimentaires sont des denrées alimentaires commercialisées sous forme de doses telles que des gélules, des pastilles, des sachets ou encore des ampoules. Leur rôle est de compléter un régime alimentaire normal pour des personnes pouvant présenter des carences nutritionnelles (fatigue, grossesse, régime alimentaire).

Ce ne sont pas des médicaments

Les compléments alimentaires sont vendus sans ordonnance et ne doivent pas être composés de substances possédant des propriétés pharmacologiques, mais nutritionnelles et physiologiques. Ces produits ne disposent d’ailleurs pas d’une AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) indispensable pour la commercialisation de médicaments. L’étiquetage de ces produits est réglementé : aucune évocation ou attribution à des propriétés de prévention et/ou de traitement d’une maladie ne peuvent apparaître sur un packaging. Seules des allégations de santé sont autorisées par la réglementation européenne.

Leur mise sur le marché est contrôlée

En France, chaque produit doit être déclaré avant sa commercialisation auprès de la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF). Cet organisme examine la composition des produits et réalise des contrôles.

La composition est encadrée par des textes européens et français. Cette composition doit d’ailleurs être présente de manière détaillée sur l’étiquette du produit, tout comme la dose journalière recommandée et un rappel mentionnant que les compléments alimentaires ne remplacent pas un régime alimentaire équilibré.

Un dispositif de nutrivigilance mis en place par l’Anses

Les compléments alimentaires sont surveillés grâce un dispositif national, mis en œuvre par l’Anses (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail), et repose sur la déclaration des effets indésirables par les professionnels de santé et les industriels grâce à un formulaire en ligne.

Laissez votre commentaire