Constipation pendant la grossesse, que faire ?

Constipation pendant la grossesse, que faire ?

216
0
<<<
>>>

La constipation fait partie des problèmes les plus récurrents chez l’adulte.Gênante, elle se caractérise par des selles peu fréquentes, dures, sèches et difficiles à évacuer. La constipation est identifiable lorsqu’une personne va à la selle moins de trois fois par semaine. Environ 40 % de futures mamans souffrent de constipation pendant la grossesse. Ce problème est fréquent, et peut se traiter rapidement en suivant quelques conseils à appliquer au quotidien.

Pharma GDD, vous explique les causes et vous donne des solutions pour remédier naturellement à la constipation et vivre sereinement votre grossesse.

Pourquoi la grossesse favorise-t-elle la constipation ?

Quatre facteurs principaux favorisent la constipation pendant la grossesse. Tout d’abord, les hormones travaillent beaucoup pour créer un environnement accueillant pour le bébé qui va arriver. La quantité d’œstrogènes, de progestérone augmente, alors que la quantité de motiline (hormone favorisant l’activité motrice gastrique et intestinale) diminue. Ces changements amènent quelques désagréments : le passage des selles dans l’intestin ralentit et la constipation peut s’installer. L’autre cause est que le bébé, qui se développe, peut exercer une pression abdominale, ce qui mène parfois à la gêne du transit.  En fin de grossesse ou suivant votre état, le manque d’activité physique lié à votre fatigue peut être responsable de la constipation car cela entraîne une diminution de la motricité de l’intestin. Pour finir, afin de pallier une anémie, le médecin peut recommander une supplémentation en fer, qui peut ralentir le transit.

Comment améliorer son transit ?

 Augmentez la consommation de fibre

Pour éviter d’être constipé, il est conseillé de manger régulièrement des aliments riches en fibres comme des céréales à grains entiers (pain de blé entier, céréales de son, riz brun, etc.). Les produits céréaliers ne sont pas les seules bonnes sources de fibres. En effet, les fruits (la rhubarbe, la figue fraîche et la prune ont des vertus laxatives), les légumes (plutôt verts : haricots, salades…) et les légumineuses (lentilles, pois chiches …) en fournissent également. Les fibres ont la faculté de se gorger d’eau comme des éponges, le volume des selles augmente et facilite leur parcours dans l’intestin.  Vous pouvez également ajouter à votre alimentation des fibres déjà préparées comme OptiFibre®, conçu par Nestlé, qui est complètement naturel. Destinée aux adultes, femmes enceinte et enfants de plus de 3 ans, OptiFibre®, est un aliment diététique élaboré à partir de poudre de fibres de Guar 100 % végétale, partiellement hydrolysée, qui permet de rétablir le transit intestinal. Cette poudre dispose d’une action laxative dont l’efficacité a été cliniquement prouvée. Ce substitut n’engendre aucune accoutumance et est adapté à une utilisation prolongée.
Grâce à son bienfait, cette solution, à base de Guar, agit en seulement 2 à 3 jours contre la constipation. OptiFibre®, se présente sous la forme d’une poudre à mélanger aux aliments du quotidien. Ce produit n’a pas d’odeur, de goût ou de texture et peut donc facilement s’associer aux boissons chaudes, aux yaourts ou à l’eau par exemple.

Hydratez-vous bien

Pour éviter la constipation pendant la grossesse une bonne hydratation est essentielle, puisqu’elle permet aux selles de gonfler et limite ainsi le risque de paresse intestinale.  Si vous buvez 1,5 litres par jour, votre transit peut se réguler rapidement. Optez pour une eau riche en minéraux, et surtout bannissez les eaux gazeuses qui favorisent les ballonnements. Si vous avez du mal à boire de l’eau dans la journée, commencez par un grand verre au réveil, puis alternez avec du thé, des tisanes, du bouillon…N’hésitez pas à boire pendant les repas car cela permet d’hydrater les aliments et facilite la digestion.

Faites un peu d’exercice

Pas question de faire un jogging, mais simplement de marcher au moins 30 minutes par jour pour stimuler votre paroi intestinale qui sera ainsi ” massée “. Si votre état vous le permet, tentez de prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur. Ou encore privilégiez les activités physiques relaxantes, comme le yoga, qui sont aussi de bonnes solutions contre la constipation.

Ecoutez votre corps

Dès que vous ressentez l’envie d’aller aux toilettes, ne vous retenez pas, c’est que votre corps en a besoin tout de suite. Suivant votre degré de constipation il suffit parfois d’être un peu patiente et de prendre son temps, pourquoi ne pas terminer le livre que vous lisiez hier soir ? De même, la position idéale aux toilettes est d’avoir les genoux légèrement relevés, par un petit tabouret, par exemple.

Parlez-en à votre médecin

Si malgré la mise en application de ces conseils, la constipation persiste, il est essentiel d’en parler à votre médecin ou pharmacien. En aucun cas ne prenez l’initiative de vous traiter avec des médicaments laxatifs car cela peut déclencher des contractions. Un médecin ou un pharmacien peut vous conseiller la prise d’un traitement homéopathique ou médicamenteux adapté pour rétablir votre bien-être intestinal.

En résumé, faites attention à ce que vous mangez en consommant des fibres, pensez à boire au moins 1,5 litres par jour, varié l’eau par des tisane mais mettez de côté les boissons gazeuses. Faites au moins 30 min de marche par jour si votre état vous le permet. Si vous avez besoin d’aller à la selle écoutez votre corps et n’attendez pas. Ne faites pas d’automédication, si le problème persiste parlez-en à votre médecin.

 

Laissez votre commentaire