Covid-19 : comment aborder la fin d’année ?

Covid-19 : comment aborder la fin d’année ?

695
0
<<<
>>>

Alors que les fêtes de fin d’année approchent à grands pas, nous sommes nombreux à nous interroger sur la conduite à tenir pour se protéger et protéger notre entourage, en particulier les plus fragiles. Dans une note publiée le 12 décembre, le Conseil scientifique a livré ses recommandations visant à limiter la circulation du virus durant cette période habituellement festive et donc propice au relâchement des efforts consentis depuis plusieurs mois.

Auto-confinement préventif

Dans un premier temps, il est recommandé de restreindre au maximum les contacts au cours des semaines qui précèdent les réveillons des 24 et 31 décembre, surtout si l’on a l’intention de passer les fêtes avec des personnes extérieures à notre foyer. Pour cela, il faut privilégier le télétravail autant que possible et éviter les lieux qui impliquent une grande circulation de personnes (centres commerciaux notamment). Les personnes qui le peuvent sont encouragées à prendre des congés pendant ces quelques jours qui seront synonymes d’isolement.

Au sein des écoles, collèges et lycées, les mesures barrières devraient être renforcées, en particulier au moment des repas. Les rassemblements d’élèves liés aux fêtes de fin d’année sont, bien entendu, à proscrire. Une tolérance sera accordée aux familles qui souhaitent que l’auto-confinement soit appliqué aux enfants. Ainsi, les vacances scolaires pourront débuter avec 2 jours d’avance, et les absences qui en découleraient les 16 et 17 décembre ne seront pas pénalisées dès lors que l’établissement scolaire aura été prévenu en amont par les parents.

En parallèle de l’auto-confinement, le Conseil scientifique préconise d’utiliser l’application mobile #TousAntiCovid. Téléchargée plus de 11 millions de fois, elle a déjà notifié plus de 20 000 personnes considérées comme des cas contacts. L’application permet à chaque utilisateur d’être informé le plus vite possible d’une éventuelle contamination, ce qui permet de mettre en place rapidement les mesures d’isolement, puis de se faire tester.

Se faire tester avant les fêtes : dans quels cas ?

De nombreux Français ont d’ores et déjà prévu de se faire tester avant Noël et le Nouvel An. Pourtant, le Conseil scientifique explique que cela n’est pas forcément utile. Il définit 2 situations dans lesquelles la réalisation d’un test virologique est préconisée :

  1. Vous êtes symptomatique dans la semaine précédant les 24, 25, 31 décembre et 1er janvier : faites-vous tester et isolez-vous sans attendre le résultat. Un test antigénique peut être réalisé si les symptômes sont apparus depuis moins de 3 jours. Le prélèvement RT-PCR est indiqué lorsque les symptômes sont présents depuis 4 jours ou plus.
  2. Vous êtes asymptomatique, mais avez été dans une situation à risque (pas d’auto-confinement possible, contact avec un cas positif) : faites-vous tester et isolez-vous sans attendre le résultat.

Il est conseillé de se faire tester le mardi, mercredi ou jeudi précédant les réveillons. Un test réalisé le mercredi ou jeudi reste idéal, à condition d’avoir le résultat avant les retrouvailles familiales.

Si vous ne présentez pas de symptômes du Covid-19, avez respecté l’auto-confinement et n’avez pas été dans une situation à risque, les tests virologiques n’ont pas ou peu d’intérêt et ne sont pas recommandés par le Conseil scientifique. Celui-ci appelle chacun à se montrer responsable et à faire preuve d’un esprit citoyen et solidaire afin d’éviter une saturation du système de tests, dont le nombre ne pourra pas être augmenté en fin d’année.

Organiser les repas et soirées de réveillon

Concernant les regroupements familiaux et amicaux traditionnellement organisés pour Noël et le Nouvel An, le gouvernement a déjà vivement recommandé la limite de 6 personnes, sans compter les enfants. Un couvre-feu de 20 h à 6 h sera en vigueur, sauf pour le 24 décembre. Des consignes supplémentaires ont été émises par le Haut Conseil de la Santé Publique :

  • porter le masque en intérieur, jusqu’au moment du repas ;
  • adapter le plan de table de manière à respecter la distanciation ;
  • se laver régulièrement les mains ;
  • nettoyer et désinfecter les surfaces touchées par tout le monde comme les poignées de portes et les meubles ;
  • éviter les embrassades et le partage des objets ;
  • aérer les espaces intérieurs pendant 10 minutes toutes les heures.

Des dispositions particulières pour les résidents en Ehpad

A l’occasion des fêtes de fin d’année, les sorties des résidents en Ehpad seront facilitées à titre exceptionnel. Ainsi, ceux qui le souhaitent pourront quitter leur résidence pour rejoindre leurs familles, que ce soit pour un repas ou quelques jours. Plusieurs conditions devront toutefois être respectées. Ainsi, les proches qui accueillent le résident devront réaliser un test de dépistage avant son arrivée. Ils devront également faire en sorte que le résident prenne le moins de risque possible et ne soit pas exposé à une éventuelle contamination. A leur retour au sein de l’Ehpad, les résidents devront effectuer un test RT-PCR ou antigénique, notamment s’ils présentent des symptômes. Durant une semaine, ils devront également s’abstenir de participer aux activités collectives. Pour ce qui est des visites, elles restent très encadrées et soumises à la prise d’un rendez-vous.

Vous pouvez consulter l’intégralité des recommandations du Conseil scientifique dans la note d’éclairage du 12 décembre 2020.

Laissez votre commentaire