Dénutrition : une campagne pour en parler !

Dénutrition : une campagne pour en parler !

327
0
<<<
>>>

La dénutrition est une maladie invisible qui touche près de 2 millions de personnes en France. Afin de pallier cela le Collectif de lutte contre la dénutrition vient de lancer une grande campagne de prévention nationale, avec une vidéo, un site et Marie Drucker comme marraine.

Le message est passé

Une vidéo choc pour ouvrir les yeux de chacun sur ce qui peut être  est en train d’arriver à un proche. A l’écran se succède une enfant qui refuse de manger et finit par être convaincue grâce à l’astuce de la « fourchette-avion » puis des années plus tard, le père maintenant âgé refuse de se nourrir devant le regard soucieux de sa fille.  Le décor est posé, la dénutrition nous concerne tous. Si jamais nous n’avions pas totalement compris le message, le spot se termine par « La dénutrition tue silencieusement ». Maintenant l’alerte est lancée.

La dénutrition trop méconnue

La dénutrition est le résultat d’apports nutritionnels insuffisant par rapport aux besoins de l’organisme. La dénutrition fragilise en diminuant nos défenses naturelles et en augmentant le risque d’infection. Elle affaiblit les forces musculaires et la mobilité. Cette maladie entraîne des complications médicales et chirurgicales et ralentit la guérison d’une maladie curable. En cas de maladie incurable, elle amenuise l’espérance de vie. La faim tue et l’absence de faim également.

La dénutrition se traduit par une perte de poids, même en cas de surcharge pondérale (perte de 5% de son poids en un mois ou 10% en six mois) et/ou par une maigreur lorsque l’indice de masse corporelle est inférieur aux normes pour l’âge.

Pour Jérôme Guedj, ancien député PS,spécialiste des questions de vieillissement, la maladie est encore méconnue “car confondue avec la malnutrition et associée à la précarité“. “Or, la dénutrition touche tout le monde, une personne âgée, un patient atteint d’Alzheimer, un enfant avec une mucoviscidose qui perd l’envie de manger. C’est d’autant plus rageant qu’elle n’est pas une fatalité. D’où l’intérêt de l’ériger en sujet sociétal majeur“, ajoute-t-il pour Le Parisien.

Un collectif pour informer et lutter

Le collectif « lutte contre la dénutrition », qui se compose de professionnels de la santé et d’associations de patients, a mis en ligne un site internet pour informer, prévenir et proposer des solutions afin de venir à bout de cette maladie. Par exemple à notre niveau : ouvrir la porte du frigo d’une personne fragile, pour vérifier s’il n’est pas vide ou encore vérifier son poids régulièrement.

Le collectif a part ailleurs recensé une quinzaine de propositions plus globales pour venir à bout de la dénutrition. Il est par exemple proposé d’instaurer un dépistage bucco-dentaire gratuit à partir de 65 ans pour contrer « le lien étroit entre délabrement dentaire et dénutrition ». Pour les personnes hospitalisées une proposition de diversification des menus a été retenue ainsi qu’un laps de temps plus courts entre deux repas.  D’autres mesures, moins coûteuses, sont envisagées, comme la pesée systématique des patients à chaque consultation ou encore remettre à disposition des pèse-personnes dans les pharmacies. Ces propositions ont été faite à la ville de Paris, la première collectivité à entrer dans le collectif, espérons que d’autres villes suivront la capitale dans sa lutte contre la dénutrition.

 

Plus d’information sur la dénutrition : http://alertedenutrition.fr/

Laissez votre commentaire