Dénutrition : un collectif lutte contre ce fléau

Dénutrition : un collectif lutte contre ce fléau

226
0
<<<
>>>

DénutritionPersonnes âgées ou encore enfants hospitalisés, aujourd’hui plus de 2 millions de français souffriraient de dénutrition. C’est dans l’optique de lutter contre cette pathologie qu’un collectif a été lancé.

Des chiffres qui affolent

La dénutrition correspond au fait qu’une personne fragile ou malade ne reçoit pas les apports alimentaires suffisants pour couvrir ses besoins pour diverses raisons : perte du goût, nausées constantes, manque de force de faire les courses, oubli de s’alimenter. Cela peut entraîner une perte de poids de 5% en un mois et de 10% en six mois et ainsi qu’une dégradation de l’état de la personne touchée (infections, risques de chutes, fonte de la masse musculaire ou mort). A ce jour, 2 millions de français sont touchés par ce fléau, chiffre qui n’a pas baissé depuis 30 ans. C’est en partant de ce constat qu’un collectif de médecins, associations de patients et de personnalités politiques a été lancé afin d’alerter le grand public et les pouvoirs publics.

Un manifeste de 10 propositions

Le collectif souhaite informer sur le fait que si les moyens et la prise de conscience vis-à-vis de cette pathologie n’évoluent pas, nous ne pourrons pas la combattre. Pour cela, un manifeste de 10 propositions concrètes a été rédigé :

  • Faire de la dénutrition la Grande Cause nationale du prochain quinquennat
  • Lancer un Plan de lutte contre la dénutrition 2018-2021 pour enrayer la progression de la maladie et faire face à ses conséquences médicales, sociales et économiques
  • Se fixer pour objectif : “Zéro personne âgée tuée par la dénutrition
  • Nourrir correctement 100 % des patients malades.
  • Peser 100 % des patients dénutris de l’hôpital jusqu’à leur domicile.
  • Imposer la présence d’un médecin nutritionniste et de 10 diététiciens pour 600 lits d’hôpital.
  • Doter les établissements de soins d’un référent dénutrition.
  • Créer un Comité national de vigilance chez l’enfant permettant un meilleur accompagnement vers la guérison.
  • Former les futurs médecins, le personnel médical et soignant, les professionnels de santé ainsi que les malades, leurs proches et les aidants au risque nutritionnel.
  • Prendre soin de chacun en valorisant le goût et le plaisir

Pour plus d’informations et apporter votre aide, rendez-vous sur le site http://www.luttecontreladenutrition.fr.

Laissez votre commentaire