Diabète type 2, une avancée médicale qui redonne espoir

Diabète type 2, une avancée médicale qui redonne espoir

179
0
<<<
>>>

Il y a quelques jours la vie de millions de diabétiques a été bousculée, en effet des médecins néerlandais ont annoncé avoir testé sur cinquante patients diabétiques un traitement capable de se substituer aux injections d’insuline.

Une révolution médicale

Le diabète de type 2 se caractérise par un excès chronique de sucre dans le sang (hyperglycémie). En cause, le manque d’insuline (hormone qui régule naturellement le taux de glucose dans le corps) produit par le pancréas. Pour y remédier, les patients diabétiques dont les traitements oraux et dispositifs diététiques ne sont plus satisfaisants, doivent s’injecter plusieurs fois par jour de l’insuline. Il s’agit d’un traitement désagréable et compliqué à vivre au quotidien.

Brûler la muqueuse de l’intestin grêle pour laisser une nouvelle se former

Les médecins Néerlandais ont donc tenté de trouver une solution moins invasive pour traiter cette maladie, l’essai clinique a été mené sur 50 patients au diabète de type 2 : « les patients se sont vus introduire un tube de la bouche jusqu’à l’intestin grêle, au bout duquel se trouvait un petit ballon. Celui-ci a été rempli d’eau chaude pour brûler la muqueuse. Cette intervention a permis le renouvellement des cellules de la membrane et la nette amélioration de la santé du patient » comme l’explique Le Guardian.

Les suites de l’opération une victoire

Durant les semaines qui ont suivi l’opération, les taux de glucose dans le sang se sont améliorés et un an après la maladie était stabilisée pour 90 % des patients et la majorité d’entre eux n’avaient plus recours aux injections.

Un lien entre l’absorption des nutriments par la muqueuse de l’intestin grêle et le développement d’une résistance à l’insuline chez les patients atteints de diabète de type 2 a été établie.”Grâce à ce nouveau traitement, les injections d’insuline quotidiennes pourraient être arrêtées, voire évitées”, se réjouit le Pr Jacques Bergman, gastro-entérologue à Amsterdam et co-auteur de l’étude.

Malgré l’enthousiasme des médecins et des personnes atteintes de diabète, la question qui reste à se poser est de savoir si ce traitement peut stabiliser la glycémie de façon permanente ou si l’opération devra être répétée ?

Une grande étude en cours

Fort de cette première, une étude clinique menée sur 100 participants est en préparation. « Il s’agira cette fois de patients ne s’injectant pas encore d’insuline mais suivant seulement un traitement médicamenteux. » rapporte LCI.

En France, plus de 3,5 millions de personnes sont atteintes du diabète. Un chiffre qui ne cesse d’augmenter. Malheureusement, il y a encore de nombreux malades qui s’ignorent. Dans la forme la plus commune du diabète, à savoir le type 2 qui concerne environ neuf malades sur dix, l’affection métabolique peut se développer pendant plusieurs années sans symptômes apparents. Ce type de diabète peut être traité par régime diététique seul, par médicament oral, ou encore par injections d’insuline. Voilà pourquoi il est essentiel de se faire dépister.

Laissez votre commentaire