Digital détox : pourquoi nous fait-elle du bien ?

Digital détox : pourquoi nous fait-elle du bien ?

397
0
<<<
>>>

Vous n’envisagez pas de passer une journée sans votre Smartphone ? Vous guettez la moindre notification et vous passez des heures sur les réseaux sociaux ? Peu de doutes, vous êtes accro ! Alors oui, internet et les nouvelles technologies ont bien des avantages. Ils nous permettent de rester connectés avec nos proches même à distance, d’être informés des dernières actualités ou encore de commander en quelques clics cette crème de jour que l’on aime tant (sur Pharma-GDD.com, bien sûr !).

Il n’empêche que cette connexion permanente peut, à la longue, devenir encombrante, voire stressante. Certains n’hésitent d’ailleurs pas à parler de véritable addiction aux écrans, comparable à une dépendance à l’alcool ou à la cigarette.

Mais alors, comment faire une « pause » pour se déconnecter véritablement ? Pharma GDD vous donne les clefs d’une digital détox réussie.

Digital détox : la grande tendance de la déconnexion

Avant de prendre le problème à bras-le-corps et de se lancer véritablement dans une digital détox, il est important de bien comprendre le phénomène.

La digital détox est une réponse à tous les amoureux des écrans qui peuvent se retrouver stressés lorsqu’ils oublient leur Smartphone par exemple. Les scientifiques appellent cela le syndrome FOMO (Fear of Missing Out) qui se traduit par la peur irrationnelle de manquer quelque chose sur le net, et plus particulièrement sur les réseaux sociaux.

A lire aussi : “Notifications fantômes” : êtes-vous accro au portable ?

La digital détox intervient pour se « désintoxifier » des écrans, et notamment des téléphones portables, durant un laps de temps plus ou moins long. Elle offre un retour aux sources, comme une « pause » dans le quotidien grâce à laquelle chacun est libre de se déconnecter totalement.

Véritable phénomène de mode, la digital détox est même devenue un concept marketing. Certains n’hésitent pas à surfer sur le phénomène pour vous vendre des « vacances 100 % digital détox » ou encore vous faire télécharger une application pour réussir votre cure (oui, vous avez bien lu !). Cela peut paraître contradictoire, mais certaines applis mobiles proposent effectivement de vous aider à tenir votre bonne résolution en calculant le temps passé sur votre téléphone ou encore en instaurant un couvre-feu.

Si cela peut aider, il est aussi tout à fait possible de s’en passer et de réussir sa digital détox simplement avec de la volonté et de la motivation.

Alors, prêt à tenter l’expérience ? Relevez notre challenge digital détox en 24 heures !

Challenge digital détox : 24 heures pour se déconnecter

Une journée cela peut paraître peu, mais c’est amplement suffisant pour ressentir les bienfaits d’une digital détox et, pourquoi pas, vous donnez envie de renouveler l’expérience.

1) Anticiper sa digital détox

D’abord, il convient de choisir le bon moment. Évitez les jours de boulot, notamment si vous travaillez dans un bureau et que vos collaborateurs vous sollicitent par téléphone ou par e-mail. Préférez un week-end ou un jour de repos pour que rien ne vienne perturber votre digital détox.

Ensuite, pensez à prévenir votre entourage professionnel et personnel que vous ne serez pas disponible ce jour-là. Cela évite que certains ne se vexent ou s’inquiètent inutilement (surtout s’ils ont l’habitude d’obtenir une réponse de votre part dans les 5 minutes). Inutile de passer 10 minutes au téléphone avec chacun pour les en avertir. Préparez simplement un message, sur votre répondeur et boîte mail, en expliquant que vous ne serez joignable qu’à partir du lendemain.

Vérifiez aussi qu’il ne vous manque rien et anticipez vos besoins. Notez les numéros d’urgence sur un carnet et munissez-vous d’un plan de la ville si vous avez l’intention de profiter de votre digital détox pour vous promener. En pratique, essayez d’anticiper toutes les choses pour lesquelles vous utilisez habituellement votre Smartphone.

2) Couper tous les écrans !

Deuxième étape (et certainement la plus importante) : éteindre tous les écrans sans exception (téléphones, ordinateurs, tablettes, télévisions, …) et les ranger hors de votre vue. Il est très facile de retomber dans vos travers si ces objets restent visibles et accessibles. Il est donc préférable de les tenir éloignés autant que possible.

3) S’organiser une journée agréable

Pour réussir votre digital détox, pensez à organiser à l’avance votre journée. Mieux votre emploi du temps sera planifié, moins le besoin de retrouver vos habitudes digitales ne se fera ressentir.

Choisissez des activités qui vous font plaisir et que vous ne prenez pas le temps de faire habituellement : boire un café en terrasse, aller au cinéma, lire un livre, faire une séance de méditation, … De préférence, éloignez-vous de votre domicile pour la journée et prenez du bon temps. La digital détox est avant tout l’occasion de se reconcentrer sur ses envies et de se changer les idées.

Les bienfaits d’une digital détox

Votre digital détox terminée, vous vous sentirez plus libre et reposé. Votre sommeil sera bien meilleur et vous n’aurez qu’une envie : recommencer !

Et c’est bien tout l’intérêt de l’expérience : se reconnecter avec ce qui est vraiment important, prendre du temps pour soi et en profiter pour voir réellement ses proches (prendre un café avec un ami le nez collé sur son Smartphone, on oublie !).

Beaucoup estiment aussi que la digital détox rend plus créatif. Se déconnecter permettrait d’être plus efficace et novateur que lorsque le cerveau est en permanence sollicité par un écran.

Quoi qu’il en soit, une digital détox a toujours pour intérêt de vous libérer des ondes le temps d’une journée et ainsi de lutter contre la pollution électromagnétique, omniprésente dans l’environnement.

Évidemment, une digital détox n’a aucun intérêt réel si elle n’est pas renouvelée régulièrement. Un rythme d’une fois par semaine est idéal pour profiter de ses bienfaits sans totalement se couper du monde.

En parallèle, il est aussi possible d’adopter au quotidien une attitude plus raisonnable vis-à-vis des nouvelles technologies sans pour autant tout couper. Pourquoi ne pas commencer par éteindre votre téléphone 2 ou 3 heures avant le coucher, par exemple ? C’est déjà un bon début vers de nouvelles bonnes habitudes !

Laissez votre commentaire