Douleur : glace ou chaleur ?

Douleur : glace ou chaleur ?

646
0
<<<
>>>

En cas de douleur, vaut-il mieux sortir la poche de glace ou la bouillotte ? En réalité, il n’existe pas une seule et unique réponse à cette question. Tout dépend du type de douleur dont vous souffrez. On vous explique.

douleur froid chaleurLa chaleur : quels bienfaits ?

La chaleur a pour effet d’augmenter la circulation sanguine en dilatant les vaisseaux sanguins. Elle facile ainsi le transport de l’oxygène et détend les muscles contractés en favorisant l’élimination des toxines.

Pour quelles douleurs ?

  • Une douleur musculaire ;
  • Un mal de dos ;
  • Une crampe, des courbatures ou des spasmes ;
  •  Une douleur articulaire, notamment en cas d’arthrose.

Comment l’appliquer ?

Pour bénéficier des effets de la chaleur, il est possible d’utiliser simplement une bouillotte ou d’autres solutions disponibles en pharmacie (poches, patchs, crèmes, …). L’idéal est d’associer la chaleur à des massages.

A lire aussi : Prévenir les douleurs musculaires

Le froid : quels bienfaits ?

Le froid a des propriétés anesthésiantes et anti-inflammatoires. L’appliquer sur une douleur revient à provoquer un choc thermique qui ralentit la conduction nerveuse et provoque une vasoconstriction.

Pour quelles douleurs ?

  • Une migraine ;
  • Une inflammation ;
  • Une foulure ;
  • Une entorse ;
  • Une déchirure ;
  • Une tendinite ;
  • Une contusion ;
  • Une enflure ;
  • Une ecchymose.

Comment l’appliquer ?

Le froid s’applique grâce à une poche de glace, un spray froid, un patch ou encore une crème. L’idéal est de l’appliquer directement après le choc lorsque la douleur est encore vive et que l’inflammation a un aspect gonflé (rouge et chaud). Lorsque la douleur devient chronique, elle doit être apaisée grâce à la chaleur.

A lire aussi : Patchs anti-douleur : comment fonctionnent-ils ?

Laissez votre commentaire