Ecologie : les bons réflexes en vacances

Ecologie : les bons réflexes en vacances

392
0
<<<
>>>

environnement-vacancesEn vacances loin de chez soi, il paraît parfois difficile de garder de bonnes habitudes écocitoyennes. Pourtant, il faut savoir que le tourisme a un impact environnemental important, notamment à cause des émissions de gaz à effet de serre émis par les moyens de transport. Pour compenser, il est donc important de mettre en place quelques bons réflexes « green ».

À l’heure des grands départs, Pharma GDD fait le point sur les écogestes permettant de réduire son empreinte écologique en vacances. Suivez le guide !

Voyager en France ou dans des pays voisins

L’une des façons les plus simples de réduire son impact écologique en vacances reste de choisir une destination proche de chez soi. Renseignez-vous auprès d’une agence de voyages : il y a certainement de très beaux coins à visiter aux alentours.

Les pays lointains demandent un temps de transport plus long, et par conséquent, dépensent plus de carburant. D’autant que les trajets sont souvent effectués en avion : de quoi faire décoller votre emprunte carbone avant même le début de vos vacances.

Privilégier un mode de transport durable

Écologiquement parlant, tous les moyens de transport ne se valent pas. Il faut savoir que l’avion, très plébiscité pour partir en vacances, est le plus polluant, alors que le train et le bus restent de grands classiques pour réduire son impact écologique. La voiture, quant à elle, n’est pas la meilleure option, car sa consommation d’énergie et son émission de gaz à effet de serre sont importants.

Quelques astuces pour « bouger écolo » en vacances :

  • Utiliser le bus et le train en priorité ;
  • Faire du covoiturage pour réduire le poids écologique d’une voiture sur la route ;
  • Éviter les escales lors d’un voyage en avion, car le décollage consomme davantage de carburant que le reste du trajet ;
  • Éviter les croisières qui pèsent lourdement en matière de pollution marine

Favoriser une infrastructure éco-responsable

En vacances, votre lieu de résidence peut, lui aussi, influencer votre impact écologique. Il existe de nombreux labels vous permettant de choisir un hôtel, camping ou autres logements de façon responsable : Bio Hôtel, Ecogîte, Certification Agir pour un Tourisme Responsable, Station Verte, etc. Ces labels garantissent que les hébergements sont soucieux de protéger la planète et agissent en faveur du développement durable.

Si vous avez du mal à vous y retrouver, vous pouvez aussi faire confiance à une agence de voyages spécialisée dans l’éco-tourisme. Très tendance, ce concept est en pleine expansion et vous garantit de vivre des vacances 100% « green ».

Autre option très en vogue : loger chez l’habitant pour lutter contre la dégradation des paysages naturels, aussi appelée « bétonisation » du littoral.

Visiter les environs à pied ou à vélo

Une fois arrivé à destination, déplacez-vous autant que possible à pied ou à vélo, afin de limiter votre empreinte carbone. Un réflexe non seulement écologique, mais aussi économique et excellent pour votre forme.

Pour les trajets plus longs, vous pouvez utiliser l’option des transports en commun ou louer une voiture électrique.

Consommer local

Voyager est l’occasion de découvrir la culture d’une région ou d’un pays. Il serait dommage de ne pas en profiter. Assurez-vous de n’acheter que des produits fabriqués dans la région, que ce soit des denrées alimentaires ou des souvenirs. De cette manière, vous limitez les émissions de gaz à effet de serre engendrées par les transports de marchandises. C’est également une façon de contribuer à l’économie locale et de découvrir réellement votre destination et ses habitants.

Choisir des activités non polluantes

Pour décompresser sans polluer durant vos vacances, évitez les activités motorisées comme le jet-ski ou énergivores comme les parcs d’attractions. Préférez les animations à pollution moindre qui vous permettront de découvrir la nature : randonnées, paddle, balades à cheval, …

Vous pouvez même aller plus loin en participant à des missions locales en faveur de l’environnement et du développement durable. Renseignez-vous auprès d’une agence de voyages ou de l’office de tourisme de votre destination.

Respecter la faune et la flore

Même dans un décor de carte postale, il y a certaines règles à suivre. Pour préserver l’environnement qui vous entoure, évitez de sortir des sentiers battus, car vous risquez de déranger les animaux ou de piétiner sur des végétaux. Ne ramassez pas de fleurs ou de plantes, surtout s’il s’agit d’espèces protégées.

En mer, évitez de toucher aux coraux et aux poissons, même dans le cadre d’une plongée sous-marine. Concernant la pêche, respectez la réglementation en vigueur concernant les tailles et quantités autorisées.

Limiter le gaspillage d’eau

Comme vous le feriez chez vous, essayez de réduire vos dépenses en eau durant vos vacances. Cela passe par des petits réflexes très simples. Par exemple, si vous séjournez dans un hôtel, vous pouvez préciser au personnel que vous n’avez pas besoin de changer de draps ou de serviettes de toilette tous les jours pour éviter le gaspillage.

 Ne pas laisser de traces de son passage

Pour l’environnement (et sans doute un peu pour les locaux aussi), un touriste parfait est un touriste discret. Où que vous alliez, évitez de laisser derrière vous des traces de votre passage (emballages, mégots, sacs plastiques, …). Prenez garde à vos déchets pour ne pas les laisser dans la nature et essayez au maximum de les trier pour qu’ils soient recyclés.

Bien choisir ses produits solaires

Les produits solaires sont des indispensables en été pour préserver sa peau des méfaits du soleil. Néanmoins, au contact de l’eau, leur formule se retrouve directement au cœur des mers et océans. Les organismes marins risquent alors d’assimiler des substances toxiques. Pour préserver l’environnement, il est conseillé d’utiliser des produits solaires dépourvus de silicones et de filtres hydrosolubles afin de favoriser la biodégradabilité des formules. La marque Avène, par exemple, s’est engagée en ce sens et propose des soins solaires répondant à un double objectif : protéger la peau et respecter l’environnement. Elle a imaginé une démarche éco-responsable intitulée « Skin protect – Ocean respect » qui répond à une charte de qualité très stricte.

Garder ses bonnes habitudes !

Enfin, pour être un parfait écotouriste, il suffit de garder en tête les bons réflexes que vous avez déjà chez vous ! Trier les déchets, fermer les robinets, prendre des douches plutôt que des bains, éteindre la lumière en quittant une pièce … Ce sont aussi ces « petits riens » qui font toute la différence. C’est aussi simple que ça !

Laissez votre commentaire