Epilation : bien préparer sa peau

Epilation : bien préparer sa peau

647
0
<<<
>>>

Avant toute épilation, il faut préparer sa peau. Et pas uniquement juste avant l’épilation, mais au quotidien ! Voici quelques conseils pour des gambettes au top.

Avant de s’épiler : place au gommage !

Préparer sa peau à l'épilationLe mieux est de choisir un gommage à gros grains, qui ne va pas agresser la peau, mais éliminer toutes les peaux mortes qui bouchent les pores, sans détruire le film hydrolipidique de la peau. En zappant l’étape du gommage, le risque est de voir se former des poils incarnés.

Évidemment, pour les zones sensibles comme le maillot, on choisit plutôt des exfoliants doux.

Au quotidien : on hydrate

On pense, après chaque douche, à hydrater sa peau avec un lait ou une crème hydratante adaptée, pour préserver l’élasticité de la peau, gage d’une peau plus facile à épiler.

On utilise les bons accessoires

Le meilleur moment pour procéder à l’épilation : après une bonne douche, quand les pores de la peau sont bien dilatés. On se débarrasse des vieux rasoirs qui ne rasent plus, des crèmes périmées ou qui provoquent des irritations.

Si vous testez une nouvelle crème dépilatoire, pensez à faire au préalable un test cutané à l’intérieur du coude. S’il ne provoque pas de réaction, vous pouvez passer à l’ensemble de la zone à épiler.

Si vous optez pour l’épilation à la cire, prenez garde à ce que la zone à épiler ne présente ni plaies, ni coupures, ni rougeurs ou inflammations. L’idéal est de passer une lingette antiseptique sur l’endroit à épiler.

Des soins spécifiques aux zones sensibles

Pour les plus douillettes, le froid anesthésie : pensez au glaçon avant de vous épiler ! Au besoin, l’eau thermale va soulager les irritations. De même, du talc sur les zones épilées aidera à apaiser et prévenir les boutons.

Au moment d’acheter vos soins et crèmes hydratantes, vérifiez bien qu’ils ne contiennent pas d’alcool, qui entraînerait brûlures, petits boutons et démangeaisons.

Pas d’exposition au soleil !

Exposer ses jambes après une épilation, quelle qu’elle soit, les rend vulnérables aux rougeurs, allergies et taches de pigmentation : alors si l’on a prévu de se dorer la pilule au soleil aussitôt après, on oublie l’épilation !

Prête maintenant à affronter les beaux jours ?

A lire aussi : Epilation : comment s’y prendre ?

Laissez votre commentaire