Epilation : les bons réflexes pour une peau douce cet été

Epilation : les bons réflexes pour une peau douce cet été

309
0
<<<
>>>

À mesure que l’été approche, les vêtements raccourcissent et les gambettes se dévoilent. Comme chaque année, une question revient : comment éliminer ses poils pour afficher une peau lisse et nette tout l’été ? Il faut dire qu’en matière d’épilation, les choix sont nombreux : cire, crème dépilatoire, épilateur électrique, rasoir, pince à épiler, … Il y a de quoi s’emmêler les pinceaux !

Pour obtenir (et garder) une peau douce et parfaitement épilée cet été, Pharma GDD fait le point sur les avantages et les inconvénients de chaque méthode et vous livre ses astuces.

On prépare sa peau avant l’épilation

Pour une épilation impeccable, votre peau doit être :

  • Hydratée et en pleine santé ;
  • Débarrassée de ces cellules mortes grâce à un gommage ;
  • Parfaitement propre.

D’abord, il est conseillé d’appliquer un soin hydratant tous les jours à la sortie de la douche. La peau sera ainsi mieux protégée et donc moins sensible au moment de l’épilation. Attention, veillez à ne pas utiliser de produit hydratant juste avant une épilation à la cire, car le produit risquerait de mal adhérer.

En ce qui concerne le gommage, il faut le pratiquer deux jours avant l’épilation. La peau est ainsi débarrassée de ces cellules mortes, afin de faciliter l’extraction des poils. Dans l’idéal, les gommages se pratiquent une à deux fois par semaine après l’épilation pour éviter la repousse des poils sous la peau (poils incarnés).

Enfin, il est recommandé de bien laver la peau avec un savon doux juste avant l’épilation sur la zone souhaitée, afin qu’elle soit purifiée et débarrassée d’éventuelles impuretés (bactéries, germes, saletés, …).

On choisit sa méthode d’épilation

Lorsque la peau est prête, il ne reste plus qu’à choisir la bonne méthode d’épilation. Le choix dépend des critères de chacun (douleur, rapidité, temps de repousse, …) mais surtout de la zone souhaitée (épilation du maillot, des aisselles, des jambes, …).

Vous pouvez choisir l’épilation en institut pour un résultat professionnel ou opter pour l’épilation définitive afin d’en finir avec la guerre aux poils grâce à des appareils comme les lasers ou la lumière pulsée. Mais vous pouvez aussi réaliser vous-même votre épilation à domicile. Pour cela, 6 méthodes sont généralement privilégiées : le rasoir, la crème dépilatoire, la cire chaude, la cire froide, la pince à épiler et l’épilateur électrique.

Le rasoir

Les + : le rasoir est certainement la façon la plus rapide et la plus simple d’éliminer les poils. Efficace, il permet de retrouver une peau douce en seulement quelques secondes.

Les – : la repousse des poils est très rapide. Il faut recommencer le rasage tous les 2 ou 3 jours au maximum. En été, ce n’est pas l’idéal pour conserver longtemps une peau parfaitement épilée.

En outre, le rasage agresse la peau et rend les poils plus durs, plus drus et plus denses. Il est donc préférable de l’utiliser avec parcimonie pour des petites retouches en cas d’urgence par exemple. Attention aux zones sensibles, comme le maillot, qui ne devraient jamais être rasées.

Rasoir jetable Venus sensitive Gillette

La crème dépilatoire

Les + : la crème dépilatoire présente l’avantage d’être une méthode d’épilation facile, rapide et indolore. Il suffit d’appliquer la crème sur la zone à épiler et attendre quelques minutes avant de rincer à l’eau claire. C’est une alternative aux autres méthodes d’épilation pour les plus douillettes.

Les – : comme le rasoir, la crème dépilatoire n’est pas une technique efficace sur le long terme. Le poil n’est pas arraché, mais simplement détruit en surface. Il va donc repousser vite (quoi que nettement moins qu’avec le rasoir tout de même).

La crème dépilatoire augmente aussi la photosensibilisation de la peau. Elle est donc à éviter en été.

Attention également aux peaux très sensibles qui pourraient être agressées au contact de la crème dépilatoire. Il est préférable de procéder à un test cutané quelques jours avant l’épilation et s’abstenir en cas de réactions anormales (rougeurs, picotements, …).

L’épilation à la cire chaude

Les + : l’épilation à la cire, chaude ou froide, est la méthode la plus efficace, car elle arrache le poil dès la racine. Le résultat est net et durable. Suivant la pilosité, la cire chaude promet une efficacité d’environ 4 semaines. Cette technique convient à toutes les zones du corps et du visage. De quoi être tranquille un bon moment pendant les vacances d’été.

Les – : l’épilation à la cire chaude prend un peu de temps : il faut faire chauffer le produit, bien l’appliquer en bandes, le retirer, puis recommencer pour épiler toute la zone à traiter. Une procédure qui peut être un peu douloureuse pour les novices.

Autre inconvénient de la cire : il faut souvent attendre que les poils aient une certaine longueur pour qu’ils puissent être arrachés.

La cire froide

Les + : comme avec la cire chaude, l’épilation à la cire froide est très efficace. Elle rend la peau parfaitement douce pour longtemps.

À la maison, la cire froide est aussi un peu plus rapide et facile à utiliser que la cire chaude. Il existe moins de risques (de brûlures notamment) avec cette technique.

Les – : l’épilation à la cire froide est souvent douloureuse, bien que les marques développent des cires contenant des agents apaisants pour limiter la douleur (amande douce, aloe vera, vitamine E, …).

La pince à épiler

Les + : la pince à épiler est une alliée pratique pour faire la guerre aux poils de façon précise. Elle s’emporte facilement dans un sac à main ou un vanity et permet ainsi d’effectuer des retouches n’importe où. Elle est aussi hyper-économique : l’achat d’une pince à épiler ne coûte que quelques euros et peut s’utiliser à vie lorsqu’elle est bien entretenue.

Les – : l’épilation à la pince à épiler prend du temps. Il est préférable de l’utiliser uniquement pour des petites zones, comme l’épilation des sourcils par exemple.

Il existe aussi un risque de « casser » le poil et de former des poils incarnés, d’où l’importance de prendre son temps et d’effectuer l’opération avec minutie.

L’épilateur électrique

Les + :  l’épilation à l’épilateur électrique consiste à éliminer les poils grâce à un petit appareil électrique branché sur un secteur ou muni d’une batterie rechargeable. Il est très pratique à emporter partout, même en vacances, et sa pratique nécessite bien moins de temps que la cire. Côté efficacité, l’épilateur électrique promet un résultat net et durable, presque autant que lors d’une épilation à la cire. Il arrache tous les poils, même les plus courts et les plus fins.

Enfin, l’appareil est assez onéreux à l’achat. Néanmoins, il peut être très vite rentabilisé, car sa durée de vie est de plusieurs années.

Les – : il faut savoir que l’épilation électrique est douloureuse, notamment lorsque l’on n’a pas l’habitude de s’épiler de cette manière. Généralement, la douleur s’amenuise grandement au fil des utilisations. Il y a aussi un risque de poils incarnés et d’irritations quand l’appareil est mal utilisé.

On soigne les détails après l’épilation

Après l’épilation, la peau peut être légèrement échauffée et sensible. Il faut donc en prendre soin pour l’apaiser et la rendre bien douce.

D’abord, déposez une brume d’eau thermale sur la zone fraîchement épilée pour la rafraîchir. Le froid a un effet anesthésiant qui calme le « feu » de l’épilation.

Appliquez ensuite un produit hydratant très doux pour nourrir, réparer et hydrater votre peau. Certains soins ont été spécialement conçus pour ralentir la repousse des poils, ainsi que leur nombre. Ils s’utilisent quotidiennement entre deux épilations.

 

Enfin, continuez les gommages une à deux fois par semaine pour éviter les poils incarnés et conserver toute la douceur de votre peau.

Ce qu’il faut retenir

Pour une épilation impeccable cet été, il est préférable d’utiliser de la cire (chaude ou froide) ou un épilateur électrique. Ces techniques garantissent un résultat optimal et longue-durée. Le rasoir et la crème dépilatoire sont des techniques efficaces, mais trop éphémères pour les beaux jours. Quant à la pince à épiler, elle est utile pour les retouches et l’épilation des sourcils, mais ne permet pas d’épiler des zones plus importantes comme les jambes, les aisselles ou le maillot.

Néanmoins, quelle que soit la méthode choisie, il est conseillé de chouchouter sa peau avant et après l’épilation pour la garder douce plus longtemps. Gommage et hydratation restent les meilleurs alliés d’une belle peau !

Laissez votre commentaire