Exosquelette : des progrès considérables face au handicap

Exosquelette : des progrès considérables face au handicap

377
0
<<<
>>>
Exosquelette ReWalk .Crédit photo : ReWalk

Il y a quelques jours, la presse nous apprenait la mise sur le marché d’un exosquelette permettant aux personnes paraplégiques de marcher à nouveau. D’après France Inter, un jeune Français de 26 ans en serait déjà équipé. Un progrès considérable qui fait écho à d’autres recherches menées actuellement sur le sujet, comme celles du centre français de recherche biomédicale Clinatec qui travaille actuellement sur un projet d’exosquelette intelligent. Celui-ci pourrait permettre aux personnes tétraplégiques de se déplacer en pilotant l’équipement uniquement grâce à la pensée.

Face à l’espoir que représentent ces avancées, Pharma GDD fait le point sur l’exosquelette et les prouesses scientifiques qui l’entourent.

Qu’est-ce qu’un exosquelette ?

Un exosquelette est une structure mécanique intelligente qui double le squelette humain et lui confère des capacités physiques qu’il n’a pas ou plus. Il trouve son intérêt dans plusieurs domaines comme la logistique, le BTP ou l’armée.

Néanmoins, c’est en médecine que l’exosquelette représente le plus grand espoir. En effet, cet équipement peut permettre à des personnes paraplégiques, paralysées de la moitié inférieure du corps, de se mouvoir à nouveau, alors que le destin les condamnait à rester en fauteuil roulant. Bientôt, les scientifiques espèrent même faire remarcher des tétraplégiques, paralysés des quatre membres généralement à cause d’une lésion de la moelle épinière.

Exosquelette : des recherches prometteuses

Il y a encore peu de temps, l’exosquelette n’en était qu’au stade de la science-fiction. Rendu populaire grâce à des héros comme Iron Man, il en faisait rêver beaucoup, notamment les personnes handicapées moteur.

Aujourd’hui, les progrès scientifiques rendent ce rêve plus réel que jamais. L’entreprise spécialisée ReWalk Robotics commercialise depuis peu un exosquelette à destination des personnes paraplégiques pour la somme de 80 000 €. L’équipement, baptisé ReWalk, vient épouser les jambes du patient pour lui permettre de remarcher. Un capteur situé à la hanche détecte le mouvement du haut du corps lorsque la personne se penche vers l’avant, ce qui déclenche la marche. Pour l’heure, un Français de 26 ans en est déjà équipé, comme le révèle France Inter. Le jeune homme, en fauteuil roulant depuis quatre ans, a d’ores et déjà lancé une cagnotte en ligne pour payer cet équipement et pouvoir marcher à nouveau après sa période de test.

Pour les personnes tétraplégiques, ce système reste néanmoins inaccessible : le fonctionnement de l’appareil n’étant possible qu’à condition que le patient puisse bouger le haut du corps. C’est pourquoi, le monde scientifique s’intéresse de près à la conception d’un exosquelette intelligent pilotable mentalement. Une prouesse que pourrait bien accomplir le centre de recherche biomédicale Clinatec d’ici quelques années. Un prototype est actuellement à l’essai et donne d’excellents résultats. Il fonctionne grâce à des implants qui captent les impulsions électriques en provenance du cerveau pour que le mouvement souhaité soit réalisé par l’appareil, comme l’explique Sciences et Avenir.

Exosquelette intelligent. Crédit photo : Clinatec

Cette technologie révolutionnaire a néanmoins encore besoin de quelques réglages. Clinatec invite donc les internautes à faire un don sur son site afin de réunir les 30 millions d’euros nécessaires à la réussite de ce projet.

Laissez votre commentaire