Faire l’amour après 50 ans : bon pour le cerveau ?

Faire l’amour après 50 ans : bon pour le cerveau ?

382
0
<<<
>>>

sexualité senior cerveauLes personnes d’âge mûr auraient tout intérêt à continuer leurs ébats sexuels après 50 ans, pour leur bien-être, mais aussi pour le bien de leur cerveau. Un constat révélé par une nouvelle étude parue dans le Journal of Gerontology, Series B : Psychological and Social Sciences. D’après ses auteurs, les personnes de plus de 50 ans continuant à avoir des rapports sexuels réguliers présenteraient de plus grandes capacités visuo-spatiales et une meilleure fluidité verbale.

Des rapports hebdomadaires pour entretenir ses capacités

Pour arriver à ce résultat, les chercheurs ont demandé à 73 seniors, âgés de 50 à 83 ans, d’évaluer la fréquence de leurs rapports sexuels durant une année. En parallèle, les participants ont été soumis à une série de tests permettant de mesurer leurs capacités cérébrales. Les scientifiques ont ainsi pu tester la fluidité de leur langage et leur capacité à se représenter l’environnement dans l’espace.

Résultat ? Les personnes qui ont affirmé avoir une activité sexuelle au moins une fois par semaine étaient celles qui avaient les meilleurs résultats, autant au niveau du langage que des capacités visuo-spatiales.

Ces travaux confirment que les relations sexuelles chez les seniors sont bénéfiques. Associée à une bonne hygiène de vie, la vie intime permet d’entretenir la santé générale, et plus précisément les capacités cognitives.

Les chercheurs vont continuer leurs travaux afin de fournir une explication biologique à leur découverte. Ils envisagent d’identifier quelles substances chimiques pourraient être à l’origine du lien entre activité sexuelle et bon fonctionnement du cerveau.

A lire aussi : Sommeil : pourquoi les seniors dorment-ils mal ?

Laissez votre commentaire