Grossesse : les papas peuvent aussi souffrir de dépression

Grossesse : les papas peuvent aussi souffrir de dépression

296
0
<<<
>>>

depression grossesse papaSi l’on connaît bien le « baby blues » ou la dépression post-partum qui touchent certaines mamans après l’accouchement, les symptômes dépressifs du papa sont moins connus. Pourtant, d’après une récente étude néo-zélandaise, la grossesse aurait un impact sur le moral des futurs papas.

Les papas stressés sont plus vulnérables que les autres

Le Dr Lisa Underwood et son équipe, à l’origine de l’étude, ont interrogé 3 523 hommes, âgés en moyenne de 33 ans, pendant la grossesse de leur compagne et neuf mois après leur accouchement. Parmi les répondants, 2,3 % (soit 82 hommes) ont développé des symptômes de dépression lorsque leur partenaire était enceinte. Neuf mois après la naissance du bébé, ce chiffre avait quasiment doublé : 153 hommes étaient alors touchés (4,3 %). D’après l’étude, les hommes stressés ou en mauvaise santé seraient les plus vulnérables.

Comment l’expliquer ?

Les scientifiques estiment que l’augmentation des risques, neuf mois après la naissance de l’enfant, pourrait être liée à l’absence de relation avec la mère après l’accouchement. Certains facteurs aggravants, comme le chômage ou un antécédent de dépression pourraient aussi l’expliquer.

Quelles conséquences pour bébé ?

Pour les chercheurs, la dépression paternelle peut avoir des conséquences directes ou indirectes sur bébé. Pour eux, il est essentiel de reconnaître et de traiter ses symptômes le plus tôt possible pour préserver à la fois le couple et l’enfant.

A lire aussi : Burn-out VS Bore-out

Laissez votre commentaire