Grossesse : un risque accru d’autisme en cas de fièvre

Grossesse : un risque accru d’autisme en cas de fièvre

431
0
<<<
>>>

fievre grossesseLes femmes enceintes souffrant de fièvre au cours de leur grossesse risqueraient davantage de donner naissance à un enfant autiste. C’est ce qu’indique une nouvelle étude, publiée dans la revue Nature. Les chercheurs travaillent à prévenir les infections prénatales qui pourraient contribuer aux troubles du spectre autistique (TSA).

Des risques importants au deuxième trimestre

Jusqu’à maintenant, plusieurs études avaient suggéré l’existence d’un lien entre le risque de TSA et les infections prénatales. Les chercheurs de l’Université de Columbia en apportent la preuve. Pour cela, ils ont étudié les données de plus de 96 000 enfants nés entre 1999 et 2009, issues d’une large cohorte norvégienne. Résultat ? Environ 15 700 enfants sont nés de mères qui avaient des fièvres pendant leur grossesse, et parmi ce groupe, 583 cas de TSA ont été identifiés.

Selon les scientifiques, le risque était relativement important lorsque la mère avait eu des fièvres au cours du deuxième trimestre de grossesse.

Des mesures pour prévenir les infections prénatales

Les chercheurs doivent désormais se concentrer sur l’identification et la prévention des infections prénatales et des troubles immunitaires associés qui peuvent contribuer aux troubles du spectre autistique.

Les femmes enceintes souffrant régulièrement de fièvre sont encouragées à le signaler à un médecin, afin de bénéficier d’un suivi attentif.

A lire aussi : Autisme : les bénéfices d’une intervention précoce

Laissez votre commentaire