Hygge : le secret du bonheur à la danoise

Hygge : le secret du bonheur à la danoise

243
0
<<<
>>>

hyggeAménager son intérieur de façon cosy, passer du temps en famille, lire un bon livre, boire un café, … Ces petits plaisirs n’ont rien de nouveau, et pourtant, beaucoup ignorent encore qu’ils portent un seul et même nom. Lequel ? Hygge bien sûr ! Cet art de vivre venu du Danemark vante les mérites des instants de partage et de bien-être au quotidien. Pour beaucoup, il serait même le secret du bonheur.

Zoom sur le hygge, un art de vivre plein de promesses !

Hygge : késako ?

Il n’est pas facile de trouver une définition et surtout une traduction au terme hygge (à prononcer « hu-gueu »). Et pour cause, ce mot norvégien n’a pas d’équivalent en français. Il décrit une atmosphère mêlant bien-être, cocooning et convivialité.

Les Danois baignent dans cet art de vivre scandinave depuis des centaines d’années. Il s’est développé au tournant du XIXe et du XXe siècle. À cette époque, les Danois se sont concentrés sur l’authenticité, le confort de la maison et la vie familiale.

Apparu il y a peu en France, le concept tourne au véritable phénomène de mode. Chacun y va de son astuce ou de son objet déco pour introduire le hygge dans son intérieur.

Hygge : comment adopter l’art de vivre danois ?

Si vous aussi, vous souhaitez cultiver ce mode de vie scandinave au quotidien, il ne suffit pas de grand-chose. Vous allez le voir, vous pratiquez certainement le hygge quelquefois sans le savoir.

Se prélasser dans une atmosphère hygge

Pour commencer, il est important de comprendre l’importance de la décoration intérieure dans la tendance hygge. Les Danois aiment aménager avec goût leur maison, car ils y passent la majorité de leur temps durant les longs mois d’hiver.

L’idée ? Créer une atmosphère chaleureuse en y ajoutant des accessoires moelleux, comme des plaids ou des coussins, des bougies, des matières authentiques comme du bois, … L’important, c’est que vous vous y sentiez bien.

Adopter le style hygge

Deuxième étape pour se mettre à la tendance hygge : adopter un style vestimentaire « à la cool », comme quand vous traînez chez vous le dimanche matin en pyjama confortable. Privilégiez les vêtements amples et les matières douces.

La pièce maîtresse du style hygge est sans aucun doute les grosses chaussettes qui montent jusqu’aux genoux. Si elles sont en pilou-pilou, c’est encore mieux !

En hiver, avoir toujours une boisson chaude à porter de mains est un autre élément important du mode de vie scandinave. Café, thé, chocolat chaud, … Comme un accessoire, votre tasse doit vous suivre partout.

Savourer chaque instant

Vous êtes maintenant confortablement habillés et installés dans une maison cosy, prêts à profiter de moments hygge. Il est finalement temps d’entrer dans le vif du sujet, car, évidemment, il ne suffit pas d’allumer une bougie, d’enfiler de grosses chaussettes et de boire un café pour pratiquer le hygge.

Toute l’importance du concept réside dans les valeurs qu’il transporte, et l’une des plus importantes est sans doute la notion de plaisir. Le hygge vante les mérites des petits bonheurs de la vie et l’importance de les savourer et de s’en réjouir.

Pour vous mettre à la mode scandinave, essayez de remarquer la beauté de ce qui vous entoure et d’apprécier les choses les plus simples : un chat qui ronronne, un tapis doux sous vos pieds, le sourire d’un inconnu, un couple d’amoureux sur un banc, un bon livre, …

Pour vivre le bonheur à la danoise, il suffit finalement de réaliser à quel point la vie est belle et que chaque journée cache son lot de belles surprises.

Cultiver la simplicité

L’authenticité et la simplicité sont aussi des concepts phares de la tendance hygge. Nul besoin de dépenser des sommes folles pour être heureux : le bonheur à la danoise ne s’achète pas. Au contraire, le hygge se trouve dans des moments plus que dans des possessions. Vous auriez donc tout intérêt à vous débarrasser des choses superflues, ou du moins à privilégier la qualité à la quantité.

Prendre le temps

D’une certaine façon, le hygge va de pair avec une autre philosophie de la vie : le slow life. Dans une société où tout va très vite, le hygge nous apprend à ralentir, à prendre le temps, et même à nous ennuyer sans culpabiliser. Pour y parvenir, il suffit de se laisser aller et de faire des activités que l’on aime et que l’on repousse toujours à plus tard : faire une sieste, se mettre au DIY, lire un bon bouquin, faire un gâteau ou même ne rien faire du tout.

Vivre au présent

Apprendre à vivre au présent est tout aussi important pour cultiver cet art de vivre danois. Le hygge tient compte des éléments extérieurs, et notamment de la météo. Pour adoucir son quotidien, il est donc très important d’agir selon les saisons et les contraintes de la vie.

Dans un sens, nous en tenons tous compte : nous nous réfugions au coin d’un feu lorsqu’il fait froid ou, à l’inverse, nous prenons une douche fraîche lorsqu’il fait chaud. Mais le hygge va plus loin : il nous apprend à faire une seule chose à la fois, en pleine conscience, selon la temporalité. Vivre dans le moment présent, adapter son alimentation aux saisons qui passent, pratiquer des activités selon la météo, compenser des moments désagréables par des moments de joie, … C’est aussi ça, le hygge !

Profiter de ses proches

Dernier élément essentiel du hygge : le lien humain. Il reconnecte les gens entre eux, sans réseaux sociaux et écrans, pour laisser place à la convivialité. Il nous rappelle ainsi l’importance de prendre du temps avec ceux qu’on aime, famille ou amis.

Pour retrouver l’essence de cette ambiance, organisez régulièrement des réunions de famille, réunissez vos amis, jouez avec vos enfants et profitez de chacun de ces instants. Et pour vivre le hygge à 100%, préparez des hygge cakes (gâteaux faits maison) pour faire plaisir à vos proches et leur apporter leur dose de réconfort.

Vous l’aurez compris, le bonheur à la danoise se partage … sans modération !

Laissez votre commentaire