Idées et recettes pour des repas de fêtes végétariens

Idées et recettes pour des repas de fêtes végétariens

315
0
<<<
>>>

Lorsque l’on est soi-même végétarien ou que l’on invite un convive végétarien à sa table, les repas de fêtes peuvent vite devenir un casse-tête. Entre les exigences des uns et les envies des autres, faire plaisir à tout le monde n’est pas chose facile. D’autant que le régime végétarien n’a pas forcément bonne réputation : pour beaucoup, il manque de générosité et de saveurs. Pourtant, il est tout à fait possible de composer des assiettes gourmandes et saines, sans viande ni poisson.

Pharma GDD vous a concocté 2 menus complets, de l’entrée au dessert, pour respecter vos convictions pendant les fêtes ou simplement découvrir une nouvelle façon de se faire plaisir.

Menu n°1 : un repas traditionnel aux saveurs gourmandes

Foie gras, marrons chauds, bûche de Noël, … Les fêtes sont associées à des saveurs bien particulières et traditionnelles. Il est tout à fait possible de retrouver ces goûts dans un repas végétarien. Découvrez notre premier menu aux saveurs gourmandes.

Entrée

Faux-gras aromatisé au vin blanc, toasts et confit d’oignons

Plat

Tourte aux marrons et champignons

Dessert

Bûche chocolat et orange

Les recettes de ce menu végétarien traditionnel

Le faux-gras au vin blanc : (pour environ 12 parts)
  • Faites revenir ½ oignon émincé dans une cuillère à soupe d’huile d’olive.
  • Mixez 200 g de pois chiches cuits avec 100 g de champignons de Paris cuits, 10 cl de crème liquide et 80 g d’huile de coco désodorisée jusqu’à l’obtention d’une pâte lisse.
  • Ajoutez ½ cuillère à café de curcuma, 1 cuillère à café de cannelle en poudre, ½ cuillère à café de poivre, ½ cuillère à café de sel et environ 15 cl de vin blanc liquoreux. Mixez de nouveau.
  • Faites bouillir 15 cl d’eau à laquelle vous ajoutez une cuillère à café d’agar-agar. Laissez sur le feu quelques secondes puis ajoutez le tout dans le mélange précédent. Mixez de nouveau.
  • Versez la préparation dans des bocaux et laissez refroidir environ 20 minutes.
  • Faites fondre 15 g d’huile de coco désodorisée et ajoutez une pincée de curcuma. Ce mélange servira de « graisse » de couverture comme pour un vrai foie gras. Versez le mélange sur le faux-gras et laissez prendre au frais pendant toute une nuit au minimum.

Ce faux-gras se sert de préférence accompagné de toasts grillés et de confit d’oignons. Vous pouvez aussi choisir un pain d’épices et /ou de la confiture de figue.

La tourte aux marrons et champignons : (pour 6 parts)
  • Faites cuire 360 g de châtaignes épluchées dans une grande quantité d’eau bouillante salée.
  • Faites revenir 200 g de champignons dans une poêle huilée avec une gousse d’ail ciselée.
  • Mélangez la moitié des châtaignes aux champignons. Faire revenir le tout dans une casserole avec 20 cl de crème fraîche. Salez et poivrez.
  • Passez l’autre moitié des châtaignes au presse-purée. Ajoutez 25 g de beurre et mélangez.
  • Préparez deux pâtes brisées (ou utilisez des pâtes du commerce).
  • Disposez l’une des pâtes dans un moule assez profond.
  • Garnissez le fond de la tourte avec la purée de châtaignes puis ajoutez le mélange châtaignes / champignons.
  • Refermez la tourte en déposant la seconde pâte brisée et en prenant soin de bien souder les bords.
  • Faites un trou au milieu pour permettre à la vapeur de s’échapper.
  • À l’aide d’un pinceau, déposez du lait végétal sur le dessus afin d’augmenter la dorure de la tourte lors de la cuisson.
  • Enfournez 30 minutes dans un four préchauffé à 180 °C.

La tourte peut s’accompagner de haricots verts ou d’une salade verte.

La bûche chocolat orange : (pour 6 parts)
  • Préchauffez votre four à 180°C.
  • À l’aide d’un fouet, mélangez 4 jaunes d’œufs (réservez les blancs dans un autre récipient) avec 140 g de sucre en poudre et 3 cuillères à soupe d’eau tiède. Faites mousser.
  • Ajoutez 100 g de farine et 11 g de levure alsacienne.
  • Montez les blancs d’œufs en neige. Incorporez-les au mélange précédent.
  • Étalez la pâte sur 1 cm d’épaisseur dans un moule long et plat recouvert de papier sulfurisé.
  • Enfournez pendant 10 à 15 minutes jusqu’à ce que le biscuit devienne légèrement doré.
  • À la sortie du four, posez sur le biscuit un torchon propre humide puis démoulez-le dessus et roulez. Laissez refroidir.
  • Faites fondre 250 g de chocolat au bain-maire.
  • Ajoutez 200 g de beurre fondu au chocolat.
  • Déroulez le gâteau et étalez sur le biscuit les 2/3 du chocolat. Déposez environ 30 g d’écorce d’orange confite. Roulez à nouveau le biscuit sur lui-même.
  • Recouvrez le biscuit du reste de chocolat puis, à l’aide d’une fourchette, striez le dessus.
  • Laissez prendre au réfrigérateur.

Au moment de servir cette bûche de Noël, très simple à réaliser, décorez-la de copeaux de chocolat, de sucre glace et / ou d’écorces d’orange confite.

Menu n°2 :  un repas raffiné pour éblouir vos invités

Si vous aimez sortir des sentiers battus et proposer des plats originaux et raffinés, ce deuxième menu est celui qu’il vous faut.

Entrée

Croustillants de chèvre frais au miel

Plat

Soufflés individuels à la truffe noire et au parmesan

Dessert

Pavlova aux fruits frais

Les recettes de ce menu végétarien raffiné :

Les croustillants de chèvres frais au miel (pour 6 personnes soit 12 portions)
  • Faites fondre 90 g de beurre à feu doux et laissez refroidir.
  • Écrasez 600 g de fromage de chèvre frais et incorporez un zeste de citron, un filet de jus de citron et 6 cuillères à soupe de miel liquide.
  • Beurrez 12 feuilles de brik et répartissez à l’intérieur le chèvre frais.
  • Enroulez les feuilles de brik et badigeonnez-les de beurre fondu.
  • Posez les rouleaux sur une place de cuisson recouverte de papier sulfurisé. Faites-les cuire 10 minutes dans un four préchauffé à 200°C.

Les croustillants de chèvres frais au miel se servent accompagnés d’une salade verte ou de crudités.

Les soufflés à la truffe noire et au parmesan (pour 6 soufflés)
  • Préchauffez votre four à 200°C.
  • Faites fondre 60 g de beurre. Tout en remuant, ajoutez 115 g de farine et 5 g de fécule de pomme de terre jusqu’à l’obtention d’un roux blanc.
  • Versez petit à petit et sans cesser de remuer 20 cl de crème liquide et 600 ml de lait. Laissez sur le feu environ 5 minutes.
  • Hors du feu, ajoutez 8 jaunes d’œufs (conservez les blancs de côté), 50 g de brisure de truffes noires et 100 g de parmesan.
  • Laissez refroidir et beurrez 6 moules individuels.
  • Montez les blancs en neige puis ajoutez les délicatement à l’appareil froid.
  • Assaisonnez avec du sel et du poivre.
  • Répartissez la préparation dans les moules. Tapotez les moules pour éviter les bulles d’air et nettoyez bien les bords pour que les soufflés montent correctement.
  • Enfournez pendant 13 à 15 minutes sans ouvrir le four. Les soufflés doivent ressortir dorés sur le dessus et onctueux à l’intérieur.

Pour ne pas perdre de leur gonflant, les soufflés se servent immédiatement à la sortie du four. De quoi impressionner tous vos invités !

La Pavlova aux fruits frais : (pour 6 personnes)
  • Préchauffez votre four à 100°C.
  • Réalisez une meringue. Pour cela, battez 4 blancs d’œuf en neige. Quand ils deviennent fermes, rajoutez doucement 60 g de sucre semoule, 60 g de sucre glace, 1 cuillère à soupe de Maïzena et 1 cuillère à café de vinaigre blanc. Les blancs en neige doivent être fermes, lisses et brillants.
  • Étalez les blancs en forme de rond sur une plaque à pâtisserie recouverte d’un papier sulfurisé. « Creusez » un peu le centre qui contiendra la garniture.
  • Enfournez environ 1h15, puis laissez refroidir dans le four éteint.
  • Réalisez la chantilly en montant au fouet la crème liquide avec le mascarpone et le sucre glace.
  • Lorsque la chantilly est prête et que la meringue est bien refroidie, commencez le dressage. À l’aide d’une poche à douille, répartissez la chantilly au centre de la meringue puis ajoutez des fruits rouges frais par-dessus (fraises, mûres, framboises, …). Vous pouvez décorer avec des feuilles de menthe par exemple, ou des traits de coulis de fruits.

La Pavlova est un dessert réalisé en l’honneur de la ballerine russe Anna Pavlova. Il permet de finir le repas sur une touche originale, légère et raffinée.

Lequel de ces deux menus vous plaît le plus ? Dites-nous tout en commentaire ou sur les réseaux sociaux, Facebook et Twitter.

Laissez votre commentaire