Alimentation et médicaments : quelles interactions ?

Alimentation et médicaments : quelles interactions ?

286
0
<<<
>>>

interactions entre alimentation et médicamentsCertains aliments ne font pas toujours bon ménage avec la prise de médicaments. Les connaître est essentiel pour éviter les associations dangereuses.

Les agrumes

Les agrumes doivent être évités avec les anti-inflammatoires ou l’aspirine. Leur association peut, en effet, déclencher des brûlures d’estomac ou des reflux acides.

Le jus de pamplemousse, en particulier, n’est pas conseillé durant la prise de certains médicaments. En effet, il s’agit d’un inhibiteur enzymatique. Sa consommation risque d’augmenter de façon importante l’absorption du médicament dans l’organisme et ainsi, d’augmenter le risque d’effets secondaires. Par exemple, prendre en même temps du jus de pamplemousse et de la simvastatine, médicament utilisé pour faire baisser le taux de cholestérol, peut multiplier par quinze les taux sanguins et causer de graves troubles musculaires. Il est recommandé d’éviter de boire du jus de pamplemousse dans les deux heures précédant la prise des médicaments et de limiter sa consommation durant le traitement.

Les produits laitiers

Le lait, consommé avec certains antibiotiques (tétracyclines) et avec certains médicaments contenant de la vitamine D, entre en compétition avec les actifs du médicament : les ions calcium étant à la fois contenus dans le lait et dans l’antibiotique.

La consommation de fromages fermentés peut venir interférer la prise de certains antidépresseurs et provoquer des crises d’hypertension artérielle paroxystique (crise d’hypertension avec une tension très élevée).

Les excitants

Boire de l’alcool durant un traitement médicamenteux peut entraîner diverses répercussions : ralentissement de l’élimination de l’alcool par l’organisme, absorption des médicaments limitée, retardée ou accélérée par la prise d’alcool ou encore effets indésirables (nausées, maux de tête, étourdissements et somnolence). Sa consommation associé à certains antibiotiques peut provoquer l’« effet antabuse » ( rougissements, bouffée vasomotrice, vasodilatation, céphalée (pulsatile), nausée,…). Durant un traitement, l’alcool est donc déconseillé. En cas de traitement long, demandez à votre médecin s’il existe des risques à sa consommation.

La caféine est, elle aussi, à éviter durant un traitement médicamenteux notamment avec certains antibiotiques. Leur consommation gêne son élimination par l’organisme : l’excès de caféine va alors se traduire par des palpitations, des tremblements, des sueurs voire des hallucinations.

Les autres cocktails dangereux

En dehors de celles citées plus haut, d’autres associations sont déconseillées :

  • La réglisse et les traitements contre l’hypertension
  • Le thon ou le fromage vieilli avec un antibiotique (isoniazide) prescrit aux personnes atteintes de tuberculose
  • Les aliments riches en vitamine K (choux, épinards, avocats, …) et les médicaments anticoagulants oraux, destinés à fluidifier le sang.

Laissez votre commentaire