Droit à l’IVG : la Pologne fait marche arrière

Droit à l’IVG : la Pologne fait marche arrière

726
0
<<<
>>>

IVG PologneLundi 3 octobre, des milliers de polonaises sont descendues dans la rue pour protester contre un projet de loi visant à réduire le droit à l’avortement.

Actuellement dirigée par le parti conservateur Droit et Justice, le parlement polonais débat depuis septembre sur un projet visant à durcir le droit à l’IVG (Interruption Volontaire de Grossesse) pourtant déjà très restrictif.

Des droits limités

Actuellement, une femme polonaise peut avoir recourt à l’IVG si elle est tombée enceinte suite à un viol, si la grossesse présente un risque sur sa santé ou si le fœtus est atteint d’une pathologie rare. Le projet de loi propose de remplacer ces trois conditions par une seule : que la grossesse expose la mère à un danger imminent. En cas d’approbation de ce texte, ce sera la première fois au sein de l’union européenne qu’un pays revienne sur ce droit àl’IVG.

Laissez votre commentaire