J’allaite : quels sont les aliments à éviter ?

J’allaite : quels sont les aliments à éviter ?

1046
0
<<<
>>>

AllaitementEn France, près de 62% des mamans allaitent à la sortie de la maternité. Doit-on éviter certains aliments lors de l’allaitement ? Quels sont les effets de l’alimentation sur le lait maternel ? Les réponses dans cet article.

Interdictions alimentaires lors de l’allaitement : une idée reçue

Contrairement à ce que l’on peut penser, il n’y a pas d’aliments interdits durant l’allaitement, exceptés l’alcool, le café en grande quantité et les excitants. Certains aliments peuvent donner un goût au lait ou présenter des effets nocifs pour le bébé lorsqu’ils sont consommés en grandes quantités mais ils ne sont pas formellement interdits par les médecins. Il est surtout recommandé de manger varié et équilibré avec une alimentation riche en calcium et de ne pas se restreindre à un régime alimentaire strict. Il est important de manger à sa faim et de boire beaucoup d’eau.

L’impact de certains aliments sur le lait maternel

Il existe cependant des aliments ayant des répercussions sur le lait maternel. Ils sont donc déconseillés à la consommation chez la femme qui allaite. En voici quelques-uns :

  • Les aliments à forte odeur comme les poireaux, les choux-fleurs ou le céleri donnent un goût au lait, ils ne sont à proscrire que dans le cas où bébé refuse de boire le lait.
  • Certains produits comme la sauge, le persil ou l’oseille sont à éviter car ils diminuent la production de lait.
  • Certains poissons comme le thon blanc, le caviar ou le foie de poisson sont déconseillés car ils contiennent des polluants (dont le mercure) qui sont nocifs pour le bébé.
  • Il est déconseillé de boire plus de 2 tasses par jour de thé, de café, tout comme il est préférable de limiter la consommation de boissons énergétiques ou gazeuses, car cela peut provoquer un risque d’hyperexcitabilité transitoire chez l’enfant.
  • Évitez de consommer des aliments enrichis en phytostérols (réservés aux personnes ayant trop de cholestérol), car ils présentent d’éventuels risques pour le bébé et la maman.
  • Limitez la consommation de produits trop sucrés, qui peuvent provoquer une prise de poids chez le bébé et la maman, ou au contraire trop salés, qui sont néfastes pour le bon fonctionnement du système cardiovasculaire.
  • Si votre bébé présente des risques d’allergies, il est déconseillé de consommer de l’arachide.
  • Il est fortement déconseillé de boire de l’alcool et de fumer car les stimulants de ces produits passent directement dans le lait maternel.

Laissez votre commentaire