Journée mondiale de la santé

Journée mondiale de la santé

151
0
<<<
>>>

Pour son édition 2021, la Journée mondiale de la santé affiche un objectif clair : “un monde plus juste et en meilleure santé”. L’Organisation mondiale de la santé, qui mène la campagne, a déterminé ce thème en partant du triste constat d’un monde où les inégalités en termes de santé persistent et s’aggravent avec la pandémie de Covid-19. Compte tenu du contexte sanitaire, aucun événement n’a pu être organisé, mais cela n’empêche pas l’OMS de lancer un appel aux dirigeants du monde entier.

Inégalités et santé : état des lieux

Dans le monde, les inégalités touchent tous les domaines, et notamment la santé. Ainsi, certains pays offrent des conditions de vie plus favorables et un meilleur accès aux services de santé que d’autres, et se distinguent donc par des populations en meilleure santé. Plusieurs facteurs sont susceptibles d’entraver le droit à la santé : revenus insuffisants, mauvaises conditions de logement, faible niveau d’instruction, difficultés d’accès à l’eau potable, pollution, sécurité alimentaire non assurée, services de santé peu ou mal équipés et en manque de soignants… Il en résulte des décès prématurés, des souffrances inutiles et des maladies évitables, et un impact plus large sur l’ensemble de la société.

Selon le directeur général de l’OMS, “le moment est maintenant venu d’investir dans la santé en tant que moteur du développement”. En effet, les inégalités sanitaires sont exacerbées par la pandémie de Covid-19, qui a des conséquences particulièrement préoccupantes sur les populations déjà fragiles, exposées à des maladies et souffrant de difficultés d’accès à des services de santé qualitatifs.

Les dirigeants appelés à la mobilisation

Dans son communiqué de presse consacré à la Journée mondiale de la santé 2021, l’OMS alerte sur une situation injuste qui peut être évitée. Elle exhorte les dirigeants de tous les pays à travailler dans le bon sens en garantissant à leurs populations “des conditions de vie et de travail propices à un bon état de santé”. Ils sont également appelés à rester vigilants vis-à-vis de l’évolution des inégalités sanitaires et à “faire en sorte que tous puissent bénéficier de services de santé de bonne qualité quand et là où ils en ont besoin”.

La pandémie de Covid-19 en toile de fond

Inévitablement, cette journée ne peut faire l’impasse sur le Covid-19. Dans ce cadre, l’OMS a émis 5 pistes d’actions pour mener la lutte contre le virus.

1. Accélérer l’accès équitable aux technologies anti-Covid-19 entre les pays et au sein de ceux-ci

Cela concerne la vaccination (financement, distribution des doses), mais aussi les produits de base tels que l’oxygène médical, les équipements de protection individuelle (EPI), les médicaments et les tests de diagnostic.

2. Investir dans les soins de santé primaires

L’expression “soins de santé primaires” désigne à la fois la prévention, la promotion de la santé et l’éducation à la santé. Les pays sont encouragés à y consacrer 1 % de PIB supplémentaire, à réduire la pénurie de personnel soignant et à éviter autant que possible les coupes dans les budgets consacrés à la santé.

3. Accorder la priorité à la santé et à la protection sociale

Le Covid-19 a généré, dans de nombreux pays du monde, une plus grande précarité. Face à cela, l’OMS encourage les instances décisionnaires à mettre en place des programmes de protection pour atténuer les effets négatifs sur les populations.

4. Construire des quartiers sûrs, sains, sans exclusion

Ce point englobe à la fois les logements, l’accès à l’eau potable, l’assainissement et les équipements éducatifs et récréatifs, qui participent à la santé de tous.

5. Renforcer les données et les systèmes d’information sanitaire

Cette dernière piste d’action doit permettre de mieux déceler les régions du monde où les inégalités sont les plus marquées, et de mettre en place des mesures pour y remédier. Elle doit aussi intégrer et rendre visibles les personnes les plus vulnérables, pauvres et discriminées, très souvent absentes des données de santé.

Laissez votre commentaire