Journée mondiale de l’environnement : stop au plastique !

Journée mondiale de l’environnement : stop au plastique !

375
0
<<<
>>>

Aujourd’hui, c’est la Journée mondiale de l’environnement ! Imaginée par l’Organisation des Nations Unis (ONU), cette journée a pour but d’éclairer l’opinion publique et de donner aux individus, aux entreprises et aux collectivités le sens de leurs responsabilités en ce qui concerne la protection et l’amélioration de l’environnement.

Chaque Journée mondiale de l’environnement s’articule autour d’un thème visant à attirer l’attention du public sur une préoccupation environnementale particulièrement d’actualité. Cette année 2018, le thème est la lutte contre la pollution plastique.

Qu’est-ce que la Journée mondiale de l’environnement ?

La Journée mondiale de l’environnement se déroule chaque année le 5 juin. Elle a été mise en place par l’ONU en 1974 dans l’objectif de responsabiliser l’ensemble des acteurs (grand public, entreprises, collectivités, …) face aux enjeux environnementaux. Il s’agit de l’événement le plus important incitant à la prise de mesures environnementales positives.

Depuis son lancement, la Journée mondiale de l’environnement est devenue une plate-forme mondiale de sensibilisation du public largement célébrée à travers plus de 100 pays. De nombreux événements sont organisés dans le monde entier. Tous les ans, un pays hôte est au centre des célébrations.

2018 : une année de lutte contre la pollution plastique

En 2018, l’Inde est le pays hôte de cette Journée mondiale de l’environnement placée sous le signe de la lutte contre la pollution plastique. Ce pays est en passe de devenir un leader et affiche l’un des taux de recyclage des déchets les plus élevés au monde.

Ce thème vise à « encourager les gouvernements, les industries, les communautés et les individus à explorer ensemble des alternatives durables afin de réduire de toute urgence la production et l’utilisation excessive de plastique à usage unique responsable de la pollution de nos océans et représentant une menace pour la santé » comme l’indique le communiqué officiel de l’ONU.

Quelques chiffres à retenir
  • Chaque année, nous jetons une quantité de plastique qui serait suffisante pour faire quatre fois le tour de la Terre.
  • Chaque année, au moins 8 millions de tonnes de plastique finissent dans les océans, l’équivalent d’un camion à ordures complet à chaque minute, causant la mort d’un million d’oiseaux de mer et de 100 000 mammifères marins.
  • Chaque année, le monde utilise 500 milliards de sacs en plastique.
  • Au cours de la dernière décennie, nous avons produit plus de plastique qu’au siècle dernier.
  • 50% du plastique que nous utilisons est à usage unique ou jetable.
  • Nous consommons 1 million de bouteilles en plastique chaque minute.
  • Le plastique représente 10% de tous les déchets que nous produisons.

 

Le message est simple : bannir les produits en plastique à usage unique et d’une manière générale, tout ce dont il est possible de se passer. L’Europe vient d’ailleurs de statuer en ce sens. En effet, le 28 mai 2018, la commission européenne a annoncé l’interdiction prochaine des cotons-tiges, des couverts, des assiettes, des pailles, des touillettes et des tiges pour ballons en plastique.

Comment se débarrasser du plastique à usage unique ?

Contre la pollution plastique, chacun de nous peut agir. Des gestes simples du quotidien peuvent faire la différence. Ils visent à bannir un maximum le plastique, notamment lorsqu’il est à usage unique.

Parmi les bons réflexes, on peut citer :

  • Remplacer les sacs en plastique par un tote-bag, un sac en tissu ou un panier. Même si les sacs en plastique ne sont plus en libre accès dans les magasins, trop de personnes contiennent à les acheter pour un usage unique ;
  • Utiliser des bocaux pour acheter en vrac les denrées sèches (céréales, riz, légumineuses, …) ;
  • Penser aux petits sacs en papier ou tissu pour les fruits et légumes ;
  • Dire dès maintenant adieu aux coton-tiges en plastique qui sont voués à disparaître à partir de 2020 ;
  • Utiliser de la véritable vaisselle plutôt que des ustensiles en plastique (couverts, gobelets, assiettes, …) ;
  • Opter pour des pailles réutilisables (en inox ou en bambou par exemple) ;
  • Remplacer le film étirable plastique par un film alimentaire lavable pour protéger et conserver les plats ou utiliser des contenants en inox ;
  • Boire l’eau du robinet plutôt que de l’eau en bouteille et se procurer une gourde pour se désaltérer lors de déplacements ;
  • Autant que possible, remplacer son rouleau de scotch par de la pâte, des punaises, des pinces, du ruban ou de la ficelle ;
  • Participer à des événements en faveur de la lutte contre la pollution plastique, comme les opérations “Plastic Attack” mis en place dans certains supermarchés pour combattre le suremballage des produits.

Connaissez-vous d’autres astuces pour limiter l’usage unique du plastique ? Dites-nous tout en commentaire ou sur les réseaux sociaux, Facebook, Twitter, Google+ et Instagram.

Laissez votre commentaire