La gastro est de retour !

La gastro est de retour !

577
0
<<<
>>>

Le réseau Sentinelles de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm), dont l’une des missions consiste à effectuer une veille sanitaire quotidienne, est formel : la gastro est de retour ! L’épidémie serait susceptible de prendre encore plus d’importance dans les prochaines semaines et de s’étendre à l’échelle nationale. L’occasion de rappeler les gestes simples qui permettent d’éviter la propagation.

Comment reconnaître la gastro ?

La gastro-entérite est une infection digestive due aux rotavirus. Elle provoque une inflammation de la paroi intestinale qui se manifeste par des symptômes caractéristiques : diarrhée, douleurs abdominales, nausées et vomissements. Très contagieuse, elle profite d’un affaiblissement du système immunitaire et entraîne une perte en eau, en sel, en sucre et en potassium qu’il faut absolument compenser.

Deux régions au-delà du seuil épidémique

S’il est encore un peu tôt pour parler d’une épidémie sur tout le territoire, les membres du réseau Sentinelles ont observé que de plus en plus de patients sont allés consulter leur médecin pour des symptômes typiques de la gastro : 92 cas pour 100 000 habitants ont ainsi été recensés entre le 27 août et le 2 septembre, soit 14 de plus que la semaine précédente. Habituellement considérée comme faible à modérée, l’épidémie de gastro pourrait donc être plus importante cette année.

La Bretagne (118 cas) et les Hauts-de-France (132 cas) ont dépassé le seuil épidémique fixé à 115 cas. La région Grand-Est s’en rapproche avec 111 cas détectés. A la fin du mois d’août, la Normandie et les Pays de la Loire avaient déjà connu un pic inhabituel avec respectivement 257 et 159 cas. Les observations révèlent également que les personnes entre 20 et 45 ans sont les plus touchées.

Comment éviter la gastro ?

En cas de recrudescence de la gastro-entérite, une hygiène irréprochable est nécessaire pour limiter la transmission. Il faut veiller à se laver régulièrement les mains au cours de la journée, à l’eau et au savon ou à l’aide d’un gel hydroalcoolique, surtout après avoir pris les transports en commun, avant et après les repas et après être allé aux toilettes. A la maison, pensez à nettoyer les surfaces qui sont touchées par toute la famille et n’échangez pas les verres et les couverts.

L’hygiène de vie peut également être un rempart contre la gastro. L’alcool est à éviter car il diminue l’action des globules blancs, ce qui a pour effet de fragiliser le système immunitaire. Dormez et buvez suffisamment d’eau pour que votre organisme soit plus résistant.

En cas de contamination, réagir rapidement

Si, malgré les mesures préventives, vous êtes atteint par la gastro, réagissez rapidement en adoptant une nouvelle routine alimentaire. Buvez souvent et en petites quantités pour rétablir l’hydratation. Évitez l’eau seule et privilégiez plutôt les bouillons de légumes ou de volaille salés et les boissons sucrées. Le lait, le thé et le café sont déconseillés car ils accélèrent le transit et peuvent aggraver la diarrhée. Tournez-vous vers des aliments comme le riz blanc, les pâtes, les carottes cuites, les bananes bien mûres et les compotes. Le temps de retrouver la santé, bannissez les aliments gras et riches en fibres, les légumes verts et les fruits frais.

Généralement, la protection du malade et de son entourage associé à des mesures diététiques voire à des médicaments permettent de soigner la gastro en quelques jours. Cependant, si les symptômes persistent ou s’aggravent, une consultation médicale est impérative pour rechercher d’autres causes.

Laissez votre commentaire