Lagom : l’art de vivre suédois

Lagom : l’art de vivre suédois

351
0
<<<
>>>
.

Après le hygge danois, c’est au tour du lagom cet art de vivre tout droit venu de Suède d’investir nos modes de vie, l’idée principale est de ne plus être dans l’excès, de prendre le temps de vivre, et d’opter pour la qualité plutôt que la quantité. Ce mode de vie peut être appliqué à tous les domaines. Décrite par certains comme un mode de vie un peu fade, le lagom assure de côtoyer le bonheur par la mesure : en consommant raisonnablement, en travaillant moins mais mieux, en s’intéressant à la nature, en épurant sa garde-robe, et surtout en prenant le temps de vivre. Pharma GDD vous propose de vous laisser séduire par cette tendance nordique.

Au travail

Moins de 1% de la population active suédoise effectue des heures supplémentaires, l’un des taux les plus bas de l’Organisation de Coopération et de Développement Economiques. Les entreprises locales privilégient la vie de famille de ses employés, il n’est pas rare qu’ils quittent le bureau à 17h pour récupérer les enfants après l’école. Rester tard au travail est plutôt considéré comme une preuve d’inefficacité. Les employeurs ont compris qu’un salarié heureux est un salarié productif et qu’une des clés principales du bien-être réside dans un bon équilibre entre travail et vie privée. Le management est fondé sur des relations de confiance et de transparence. C’est de cette manière de penser qu’est naît la « fika », il s’agit de la pause-café, mise en place dans les entreprises le matin et l’après-midi.

La Déco

Un intérieur lagom est avant tout un intérieur peu encombré.  Pour vivre détendu et heureux, il est prouvé qu’il est essentiel d’évoluer dans un environnement agréable et ordonné. Pour cela, on fait le tri, mais pas question de se priver des choses qu’on aime. Tout est dans la mesure, il n’est donc pas question d’avoir un intérieur vide et monotone. A l’image d’un intérieur scandinave typique, on privilégie le « moins mais mieux ». Chaque objet, plante, meuble, sera ainsi mis en valeur !

En pratique, on adopte des couleurs claires sur les murs (gris clair, beige, blanc), pour leur lumière et leur capacité à nous apaiser. Côté meubles, ils doivent être pratiques, esthétiques mais sans fioriture. Le design reste simple et élégant. On veille à avoir chaque jour un intérieur rangé, pour éviter des causes de stress inutiles et évidemment on évite les écrans au maximum.

En cuisine

La connaissance des saisons et des produits est profondément ancrée dans la mentalité suédoise. Impossible de manger du melon en hiver dans ce pays ! L’alimentation lagom est locale et de saison, conservée en bocal.  Pour devenir locavore en France, vous pouvez misez sur les réseaux fermiers tels que les AMAP (association pour le maintien de l’agriculture paysanne). Si vous ne souhaitez pas un engagement, d’autres solutions existent, comme La Ruche dit Oui qui permet d’acheter au coup par coup. Mais le mieux encore, serait de cultiver votre propre petit potager (salade, poivrons, tomates cerises ou encore petits-pois…) ça c’est vraiment lagom !

La cuisine suédoise repose sur l’utilisation d’aliments naturels, non transformés, mais aussi de produits frais et locaux. Si nos amis nordiques prônent une nourriture saine et de saison, ils misent aussi sur des recettes de petits plats simples et faits maison qui cultivent évidemment la modération c’est-à-dire qu’ils sont équilibrés et apportent beaucoup de plaisir. Un juste équilibre entre responsable et harmonie. La cuisine lagom invite à consommer local pour faire du bien à la planète. Dans la même idée pour réduire ses déchets, les achats se font en vrac : pâtes, riz, lentilles qui seront placés dans de jolis bocaux.

Beauté

Côté mise en beauté, la simplicité, la transparence et le naturel sont les maîtres mots. Bye-bye contouring, rouge à lèvres flashy et autres tendances make-up. On ne teste pas de nouveaux produits de beauté chaque mois. Les suédoises préfèreront être conseillées sur les produits qui correspondent le mieux à leur type de peau tout en préservant leur porte-monnaie. Les Suédoises se tournent vers le « nude » en matière de maquillage.

Pour le shopping, en Suède, les magasins ferment tôt, surtout le week-end.  Si pour nous cela peut paraitre saugrenu, il faut savoir que pour les adeptes du lagom, le shopping n’est pas un but en soi ; il faut savoir placer le curseur entre envies et besoins. Et lorsqu’un suédois achète, il préfèrera le moyen de gamme. Le luxe, flagrant, est très mal perçu, comme une tenue trop négligée. Pas question de surpasser son voisin, il faut le respecter. Cette sobriété, cette élégance se traduit par des vêtements aux lignes épurées, faits à partir de tissus de qualité, parfois même achetés en seconde main.

La théorie du lagom se décline également pour les activités sportives. Pas question de s’épuiser en enchaînant des d’abdos ou des squats, on choisit de miser sur l’alliance détente et effort modéré. Ainsi, on se délasse au sauna avant de plonger dans un bain froid tonique. Cela se pratique entre amis ou en famille, et parfois même nus dans la neige

Les loisirs

De nombreux Suédois possèdent une « stuga», ce sont d’anciennes cabanes de pêcheurs, elles sont petites et le confort y est rudimentaire. Cependant les habitants aiment y passer leurs week-ends, en contact étroit avec la nature. D’ailleurs la constitution suédoise donne droit à chacun d’accéder à la nature partout, y compris dans les champs ou les terrains privés. A ce droit de passage s’ajoute un droit de cueillette, pour autant que l’on n’exagère pas. Seuls les jardins potagers sont protégés.

 

Alors la tendance lagom vous inspire ? En tout cas nous on a bien envie de tester !

 

 

 

 

Laissez votre commentaire