Lait : allergie ou intolérance ?

Lait : allergie ou intolérance ?

1864
0
<<<
>>>

Maux d’estomac, problèmes de digestion… Il vous semble que le lait soit à l’origine de vos symptômes. Mais intolérance ou allergie : comment savoir ? On vous dit tout.

Allergie, intolérance : quelles différences ?

Lait : allergie ou intoléranceEntre allergie et intolérance, si les symptômes sont presque identiques, ce sont deux pathologies et mécanismes complètement différents. Il est important de les différencier, car l’allergie nécessite une prise en charge et un régime suivi pour éviter toute réaction grave.

Qui est en cause ?

  • Dans le cas de l’allergie : les protéines de lait de vache. La personne allergique va déclencher une réaction potentiellement grave en réponse à l’ingestion de ces protéines.
  • Dans le cas de l’intolérance au lactose : ce sont les lactases, des enzymes qui permettent de décomposer le lactose pour mieux le digérer. Chez la personne intolérante, les lactases sont absentes ou en nombre insuffisant, le lactose est alors mal digéré et va fermenter dans le colon.

Tous les produits laitiers contiennent du lactose, mais en quantités variables : le lait et les fromages blancs sont ceux qui en contiennent le plus mais il est également présent dans certains aliments inattendus (dans certaines viandes, les excipients des médicaments…)

Quels sont les symptômes ?

  • L’allergie aux protéines de lait de vache entraîne une réponse immunitaire. Elle présente plusieurs risques pour la santé : eczéma, vomissements, diarrhée, choc anaphylactique, œdème de Quincke
  • L’intolérance au lactose, selon les cas et les personnes, va entraîner différents troubles comme des ballonnements, gaz, troubles de la digestion, sans gravité pour la santé. L’intolérance provoque une inflammation de l’intestin qui joue moins son rôle de barrière et laisse passer les molécules : l’inflammation peut alors être diffuse, notamment dans les articulations.

Qui est concerné ?

  • L’allergie aux protéines de lait touche presque seulement les enfants en bas âge, et guérit dans la majorité des cas en grandissant.
  • L’intolérance au lactose touche quant à elle surtout les adultes. Chez le nourrisson, la production de lactase est très importante : il permet de bien assimiler le lait. Puis la production de l’enzyme diminue avec l’âge, pouvant entraîner chez certaines personnes une intolérance.

Faut-il supprimer le lait de son alimentation ?

Dans le cas de l’allergie, il est important de suivre un régime strict en supprimant le lait de toute son alimentation. Pour les bébés allergiques, il existe des laits spécialement formulés qui leur apportent tous les composants nécessaires à leur croissance. A utiliser sous avis médical.

Dans le cas d’une intolérance, il n’est pas recommandé d’évincer totalement le lait de son alimentation, mais il est préférable de modérer les quantités de lait ingérées. Les yaourts peuvent être consommés sans soucis : ils facilitent la digestion du lactose..

Il existe également des compléments pour aider à digérer le lait. Ex : Lacto Help, Léro Lactéase.

A lire aussi : J’ai l’estomac fragile : quelles solutions ?
Mieux digérer : nos recommandations

Laissez votre commentaire