Le Cannabis sur ordonnance, un avis favorable du comité !

Le Cannabis sur ordonnance, un avis favorable du comité !

308
0
<<<
>>>

Un comité d’experts mis en place par l’Agence française de sécurité du médicament (ANSM) a publié le 13 décembre un avis favorable sur l’instauration du cannabis médical. Cette autorisation ne concernerait que certains patients.

Une commission plutôt favorable

Composé de 13 personnes issues du monde de la santé, le comité a repris toutes les études sur le sujet, auditionnés des malades, des médecins, des pharmaciens afin trancher sur la question du cannabis thérapeutique, tout comme Agnès Buzyn, Ministre de la Santé, un avis « plutôt favorable » a été donné. Cet usage du cannabis thérapeutique pourra être envisagé en complément ou en remplacement de certains traitements. Dans les prochains jours les experts pourraient donner une liste de pathologies éligibles. Devraient y figurer, les soins palliatifs, les supports oncologiques et également plusieurs maladies neurologiques telles que la sclérose en plaque, en tout cas des maladies qui provoquent des douleurs résistantes aux traitements classiques.

La plante thérapeutique ne sera pas mise à disposition des patients en France sous la forme de joints à fumer bien trop dangereux pour les poumons.  Elle pourrait être autorisé en France, sous forme orale, comme par exemple des gélules ou des tisanes ou encore sous forme d’inhalation, grâce à un système de vapotage.

La France n’en est pas encore là, puisque de nombreuses questions doivent encore être tranchées. Notamment sur les modalités de prescriptions, la vente ou encore le système de remboursement. La commission d’experts a encore six mois pour travailler sur ces questions avant que la loi sur la légalisation du cannabis ne soit elle aussi modifiée. Les patients devront donc attendre au moins jusqu’à la fin de l’année 2019 pour être soulagés grâce à un cannabis médical légal.

Des législations très différentes

Dans le monde, 67 États ont légalisé le cannabis thérapeutique.  Sa forme est différente en fonction de la législation du pays, il peut s’agir de l’utilisation de la fleur ou de médicaments, parfois les deux. Le Canada a été le premier pays à autoriser la consommation thérapeutique en 2001. Depuis la Jamaïque, le Mexique, la Colombie ou encore une trentaine d’états aux Etats-Unis l’ont légalisé.

« En tout, 1,4 milliard de personnes vivent dans un État où ils ont accès à un médicament à base de cannabis », explique Béchir Bouderbala, de NORML, une association militant pour l’évolution de son statut légal.

En Europe 15 pays ont dit oui à l’utilisation de la fleur de cannabis, c’est le cas de l’Allemagne, des Pays-Bas, de l’Italie ou de la Macédoine. Et 6 ont dit non au cannabis médical ou ont voté une loi, en sa faveur, qui n’est pas appliquée. Comme en France, où la commercialisation de médicaments a été autorisée, mais  jamais aucun n’a été commercialisé.

 

 

 

 

 

Laissez votre commentaire