Le tabac in utero et à l’adolescence : des risques accrus

Le tabac in utero et à l’adolescence : des risques accrus

591
0
<<<
>>>

ado cigaretteFumer conduit à respirer un air chargé de produits toxiques qui s’attaquent aux cellules tapissant les parois des organes du système respiratoire, notamment les poumons. D’après une récente étude, les risques seraient d’autant plus importants pour les adolescents fumeurs exposés au tabac durant la grossesse de leur mère.

Un duo explosif

Les chercheurs de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) ont étudié les fonctions respiratoires de quatre groupes de souris, en fonction de leur exposition au tabac in utero et durant l’adolescence. Les scientifiques ont ainsi constaté que l’exposition prénatale atteint les poumons. D’après eux, cette exposition prématurée altérerait le capital respiratoire de l’enfant à naître jusqu’à la fin de sa vie. En parallèle, l’étude démontre que le tabac chez les rongeurs adolescents provoque aussi des altérations de la fonction respiratoire, mais celles-ci sont beaucoup plus faibles chez les souris qui n’ont pas subi d’exposition durant la grossesse de leur mère.

Des résultats qui devraient être vérifiés chez l’Homme grâce à des essais cliniques complémentaires. Si ces tests s’avèrent concluants, l’étude devrait permettre, dans les années à venir, d’appuyer les messages de prévention à destination des futures mamans et des ados.

A lire aussi :

Laissez votre commentaire