Lecteur de glycémie : comment le choisir ?

Lecteur de glycémie : comment le choisir ?

304
0
<<<
>>>

lecteur de glycémie

Le lecteur de glycémie contrôle le taux de sucre dans le sang. Essentiel pour les personnes atteintes de diabète de type 1, il leur permet de surveiller leur maladie et d’adapter le traitement par insuline. Il est également recommandé aux personnes souffrant de diabète de type 2, qui mesurent leur glycémie quelques fois par semaine. Il existe de nombreux lecteurs de glycémie répondant à des besoins différents. Identifiez les vôtres pour choisir le lecteur le plus adapté est primordial.

L’étalonnage

L’étalonnage correspond à la façon dont votre appareil est calibré pour s’adapter aux variations possibles entre les différents lots de bandelettes utilisées. Les lecteurs peuvent se régler manuellement, grâce à une puce située dans le lecteur ou en rentrant un code dans l’appareil correspondant au lot de bandelettes utilisées. Ils peuvent aussi se régler automatiquement : cette fonctionnalité permet à l’utilisateur de ne pas avoir à se soucier du réglage de son appareil.

Le système de calcul

Chaque lecteur possède son propre système de calcul de la glycémie : il peut s’agir d’un système utilisant des bandelettes ou des électrodes. Pour les bandelettes, la mesure s’effectue par la réaction du sucre avec un composant chimique qui produit des électrons avec un composant colorimétrique. Le changement de contraste est ensuite mesuré par un procédé optique, en principe une diode électroluminescente. Les lecteurs à électrodes permettent de mesurer les électrons produits directement sur l’appareil. Les mesures sont souvent plus précises et plus rapides qu’avec les bandelettes. Les électrodes sont également plus petites et demandent moins de sang.

La fréquence des tests

Selon la fréquence de vos tests, le lecteur doit bénéficier de plus ou moins de fonctionnalités. Pour les diabétiques de type 2, qui ne mesurent leur glycémie que quelques fois par semaine, un lecteur basique est suffisant.

L’ergonomie

Vous serez amené à prendre votre lecteur en main régulièrement. Choisissez donc un appareil adapté : par exemple, sa taille doit être proportionnelle à celle de votre main.
Pour les personnes âgées, ou souffrant de troubles de la vision, la taille de l’écran et des caractères ainsi que la luminosité sont des critères importants. Pour faciliter la lecture des résultats par les malvoyants, certains lecteurs sont équipés d’un système vocal.

La rapidité

Certains lecteurs proposent une lecture de résultats très rapide. Si vous l’utilisez régulièrement, un lecteur rapide peut être utile : il évite de perdre trop de temps à réaliser vos tests dans une journée.

Les objectifs glycémiques

Tous les lecteurs ne donnent pas accès aux mêmes informations. Certains lecteurs, par exemple, analysent le taux d’hémoglobine glyquée. Cette information peut intéresser le patient si son objectif est de ne pas dépasser une valeur fixée.
Un médecin ou un pharmacien sera capable de vous orienter vers le lecteur glycémique le plus adapté à vos objectifs.

Les fonctionnalités avancées

Certains lecteurs sont équipés de fonctionnalités plus pointues. Par exemple, ils peuvent affiner l’interprétation des tests et devenir des aides à la décision thérapeutique. C’est souvent le cas pour les lecteurs qui bénéficient d’une connexion à un ordinateur ou à un smartphone via un logiciel.
Aussi, la mémoire de l’appareil doit être suffisante et permettre d’assurer un suivi des résultats dans le temps.
Autre fonctionnalité utile, pour les personnes qui ont tendance à oublier de réaliser leurs glycémies, les alarmes programmables. Grâce à ce système, le lecteur vous rappelle à quel moment effectué le test.

Laissez votre commentaire